Matos de légende #14 – La ProCo Rat

ProCo Rat

La pédale d’effet ProCo Rat a été développée en 1978 dans le sous-sol de l’usine de ProCo Sound à Kalamazoo, dans le Michigan. Alors que Scott Burnham et Steve Kiraly, deux ingénieurs de la compagnie Pro Co passent leur temps à réparer des pédales de distorsion, ils décident qu’ils pourraient construire une pédale de distorsion supérieure à ce que le marché proposait à l’époque.

La Rat 2, toujours produite aujourd’hui, est le modèle le plus connu de la marque. il s’agit d’une pédale très polyvalente, capable de produire une saturation du signal allant du léger crunch à une grosse distorsion voire même un léger fuzz à mesure que l’on augmente le gain. Contrairement à d’autres pédales, elle permet d’obtenir des gros sons aussi bien avec des micros double bobinages qu’avec des micros simples. Son boîtier, qui a l’apparence d’un tank, semble indestructible. Les utilisateurs de la ProCo Rat sont nombreux : Alex Turner (Arctic Monkeys), Graham Coxon (Blur), Noël Gallagher (Oasis), Bootsy Collins, Dave Grohl (Foo Fighters), Peter Buck (R.E.M) ou encore James Hetfield (Metallica).

La première « Rat », entièrement fabriquée à la main, a été produite à seulement douze exemplaires (un prototype et onze modèles de production). Répondant sous le nom de « Bud Box Rat », cette pédale possédait un revêtement crinkle noir avec un logo fluorescent brillant sérigraphié. Elle était dotée de 3 boutons de contrôle : Distortion, Tone et Volume. Le contrôle Tone augmente les hautes fréquences quand il est tourné dans le sens des aiguilles d’une montre.

La RAT Bud Box

La RAT Bud Box créée en 1978

Devant le succès rencontré par cette pédale, ProCo a commencé à la produire en masse sous un design plus classe.

La première ProCo RAT produite en série

La première ProCo RAT produite en série entre 1979 et 1981

En 1981, ProCo produit un nouveau modèle dont la principale différence avec la version précédente est le remplacement du contrôle de tonalité par un contrôle de filtre. Le filtre coupe les hautes fréquences lorsque l’on tourne le potard dans le sens des aiguilles d’une montre, ce qui est le comportement inverse du contrôle Tone. Le logo RAT a également été modifié puisqu’il passe d’un logo tout en majuscule à un logo plus stylisé, avec le «a» et le «t» en minuscule.

La Rat 1 (version 2) sortie en 1981

La Rat 1 (version 2)

Entre 1984 et 1988, un boitier plus petit est adopté. C’est ce boitier qui est encore utilisé aujourd’hui pour le modèle standard de la marque. Le circuit reste le même tandis que le logo ProCo est dessiné à côté du logo RAT sur le dessus de la pédale, sérigraphié en noir à l’intérieur d’un rectangle à fond blanc.

La ProCo RAT de 1984

La ProCo RAT de 1984, proche du modèle actuel

En 1988, La RAT 2 fait son apparition. Le logo est à présent écrit en blanc sur fond noir. Une led rouge au centre de la lettre A a été ajouté. Ce modèle est toujours produit aujourd’hui. Il s’agit du best-seller de la marque.

La ProCo RAT 2

La ProCo RAT 2 produite depuis 1988

En 1989, sort la Turbo RAT qui possède le même circuit que la Rat 2 avec différentes diodes d’écrêtage et offre un ton plus agressif.

La ProCo Turbo RAT

La ProCo Turbo RAT, une version plus agressive de la RAT

La Vintage RAT, produite entre 1991 et 2005, est une reproduction de la première Rat produite en série avec un compartiment à pile que ne possédait pas le modèle original.

Vintage RAT

La Vintage RAT, réédition du modèle de 1981

Entre 1997 et 2001, la Brat fait son apparition : une pédale d’effet plus économique construite dans un boitier moins solide et présentant des couleurs fluorescentes pourpre et jaune. Le contrôle de Tone refait son apparition à la place su contrôle Filter.

ProCo BRAT

La ProcCo BRAT, une pédale low cost très flashy

En 2002, ProCo sort la Deucetone RAT dans l’objectif de rivaliser avec les pédales boutiques. La Deucetone RAT possède deux circuits RAT dans un même boîtier. Chaque circuit peut être commuté entre trois tonalités RAT. La Deucetone a introduit les nouveaux paramètres Dirty RAT et Clean RAT.

Deucetone RAT

La Deucetone RAT et ses deux canaux

Devant la popularité du contrôle Dirty Rat, ProCo décide de sortir une pédale dédiée à ce canal. Elle partage une grande partie du circuit de la Rat originale mais avec des diodes au germanium.

ProCo You Dirty RAT

La You Dirty RAT

La Solo, commercialisée en 2006, n’est pas basée sur le même circuit que les autres RAT. Bien qu’elle en reprend le boitier, elle introduit un nouveau circuit (toujours entièrement analogique, avec true by-pass) et comporte quatre potentiomètres : distorsion, scoop (diminue les médiums), tone (diminue les aigus) et volume. Un sélecteur permet de switcher entre trois positions : Hot, Melt et Burn.

ProCo RAT Solo

La ProCo RAT Solo, un peu à part dans la série des RAT

Enfin, en 2014 ProCo annonce l’arrivée de la Fat RAT. Elle possède les trois boutons de réglages bien connus : Distortion, Filter et Volume. La particularité de cette Fat RAT réside dans la présence de deux commutateurs. Le premier permet de choisir le type de clipping : Mosfet ou Stock. Le réglage Stock correspond au mode déjà connu alors que le mode Mosfet est censé être plus doux dans les médiums et donner un son général plus proche de celui d’un ampli. Le second commutateur Thick / Stock permet d’obtenir une réponse plus prononcée dans les graves, s’adressant ainsi aux bassistes et autres guitaristes adeptes du drop tuning.

ProCo Fat RAT

La Fat RAT, la petite dernière de la famille RAT

Partagez sur les réseaux sociaux