Matos de légende #15 – Le MicroKorg

Une fois n’est pas coutume, débranchons les guitares pour nous intéresser à l’un des instruments électroniques les plus célèbres dans le monde de la musique : le MicroKorg.

Depuis son lancement en 2002, le MicroKorg est devenu le clavier le plus vendu dans l’histoire des synthétiseurs. Il s’agit d’un synthétiseur numérique à modélisation analogique de 37 mini touches avec vocoder produit par le constructeur japonais Korg. La génération sonore est basée sur un DSP (micro-processeur dédié au traitement sonore) qui génère deux oscillateurs par voie (4 voies de polyphonie maximum).

Le premier oscillateur génère des ondes de type « carré », « triangle », « dents de scie », « sinusoïdale », « voix » ainsi que 64 autres ondes numériques provenant du synthétiseur numérique Korg DW8000 sorti en 1986, tandis que le second oscillateur, génère des ondes de type « dent de scie », « triangle » et « carré ». C’est la combinaison de ces deux oscillateurs qui permet de générer une multitude de sons complexes. Le MicroKorg est aussi pourvu de différents effets : flanger, chorus, phaser, écho ainsi que d’un arpeggiator. Tous les effets peuvent être édités en tournant les potentiomètres pour créer vos propres sons. Le MicroKorg est un synthétiseur numérique à modélisation analogique mais qui réussit à approcher le son de gros synthétiseurs « vintage » comme le Roland Jupiter-8 ou le Yamaha CS-80

MicroKorg

A sa sortie, le MicroKorg trouve rapidement son public. Le MicroKorg tire sa puissance du fait qu’il a été construit sur le même moteur que le synthétiseur haut de gamme MS2000 de Korg. Un des principaux atouts du MicroKorg est surtout son prix très abordable pour un instrument capable de sortir des sons très polyvalents. Ajoutons à cela qu’il a été conçu pour être très facile à configurer et qu’il dispose d’un look vintage avec ses deux panneaux de bois directement inspiré du MiniMoog de Moog. Il n’en fallait pas plus pour faire du MicroKorg un best seller incontournable.

Rarement un instrument aura séduit une population aussi hétéroclite : du débutant au professionnel, du rock indé à l’electro en passant par le pop et la techno, tous les mouvements musicaux s’emparent de l’objet. Parmi les artistes qui ont utilisé le MicroKorg sur scène ou en studio, on peut citer : Gorillaz, LCD Soundsystem, Jean Michel Jarre, Air, The Black Eyed Peas, Bob Sinclair, Editors, Elbow, Justice, Kasabian, The Killers, The Prodigy, Grandaddy ou les Yeah Yeah Yeahs.

 Nancy Whang - LCD Soundsystem

Nancy Whang (LCD Soundsystem) est entouré par 3 MicroKorgs sur scène

En 2009, Korg produit le microKORG XL qui dispose de la technologie de synthèse MMT introduite avec le RADIAS de Korg ainsi que des effets issus des Kaoss Pad. Contrairement au premier MicroKorg, sa polyphonie est de 8 notes avec un vocoder 16 bandes, mais il reste multitimbral à 2 canaux. C’est ensuite au tour du MicroKorg XL+ de voir le jour : une simple réédition du MicroKorg XL complété par de nouveaux sons. Enfin, en 2016, apparaît le MicroKorg S, une version blanche du MicroKorg qui se voit équipée d’un système de haut-parleurs (deux HP stéréo et un subwoofer) et inclut de nouveaux presets sonores.

Partagez sur les réseaux sociaux