3 ans de préparation ! – mon Mattoverse Just a Phase à face acrylique a enfin une AirTrash Experimental Fuzz assortie

DuvetMattoverse ÉlectroniqueFuzz moduléFuzz bizarre+

Lorsque j'ai acquis mon édition à face acrylique de Mattoverse Just a Phase Phaser en octobre 2021, j'ai dit à Matt à l'époque que j'adorerais avoir un AirTrash à face acrylique assorti – car les deux utilisent les mêmes 3 – Rouge, Bleu et Jaune. Boutons métalliques de couleurs primaires – et ils seraient superbes ensemble. Bien que Matt soit un type farouchement indépendant, il avait divers plans et projets à réaliser en premier, et nous obtenons finalement le couple correspondant près de 3 ans plus tard !

Même si les deux pédales sont illustrées ci-dessus, cet article concerne uniquement l'AirTrash, un mélange sympa de corrupteur de signal et de fuzz. Vous n'avez que 3 commandes ici, où Blue est le seul avec une étiquette et une fonction définitives – Volume de sortie. Matt a choisi d'utiliser des symboles pour décrire l'impact des boutons rouge et jaune, tandis qu'en tant que forgeron des mots, j'ai essayé de trouver les mots corrects afin de donner une sorte d'indice sur ce qui se passe.

Il est intéressant de noter que ces deux cadrans sont non linéaires – à l’opposé d’une conicité uniforme et prévisible – ils sont en fait totalement imprévisibles ! Le rouge du haut ressemble un peu à l'écoute d'une radio capricieuse – et présente les diverses textures d'interférence étranges que vous obtenez entre les stations – parfois un retour étrange, parfois un degré de percolation / oscillation – cela semble souvent quelque peu aléatoire mais il y a quelques modèles là-bas. – c'est juste qu'à chaque micro-mouvement, vous vous déplacez vers un autre territoire. Je pense donc que le label « Scrambler » est assez approprié ici – indiquant une diffusion sans fil semi-brouillée !

Le jaune est plus complexe à certains égards et encore moins prévisible – c'est comme si le signal apparaissait et disparaissait lorsque vous tourniez ce bouton – et vous obtenez des textures très différentes, certaines décemment déformées avec un type de son complètement différent. flux et reflux contre le Red Scrambler – et d'autres avec tout en quelque sorte mutilé et assourdi. J'aime un peu mon analogie avec une radio capricieuse – alors que vous avez 2 boutons ici pour composer les choses et affiner leur sortie. Vous obtenez toutes sortes de sons de feedback et d’interférences – parfois un peu semblables à ceux d’un ring-mod ou même d’alias. Bien sûr, vous pourrez trouver des textures vraiment sympas si vous avez la patience et la diligence nécessaires pour les trouver !

Cette pédale rappelle un peu mon Fairfield Circuitry Roger That, et elle présente également des aspects du Shift Line Termofuzz ​​- qui possède lui-même un grand cadran central non linéaire, mais plus prévisible – qui introduit différentes textures au fur et à mesure que vous le composez.

L'AirTrash est probablement mieux étiqueté comme « Experimental Fuzz » – Vous pouvez trouver des sons sympas avec lesquels faire des riffs occasionnels, alors que vous ne l'utiliseriez probablement pas vraiment pour une chanson entière – à moins qu'il ne s'agisse davantage d'une texture de fond aléatoire. C'est certainement une voix vraiment unique et distincte – qui chevauche plusieurs catégories différentes. Cela est définitivement classé sous « un goût acquis » car ce ne sera pas pour tout le monde. De plus, elle est extrêmement sensible – bien plus que la plupart de mes autres fuzz (y compris les variétés Germanium) – elle doit vraiment être la toute première chose que votre câble de guitare touche – pour en tirer le meilleur parti. Utilisez-le plus loin dans la chaîne et il devient progressivement coupé/inaudible/inutilisable.

En raison de la nature du besoin constant de modifier ces boutons – c'est probablement mieux pour les amateurs de table – ils peuvent l'utiliser pour modifier les rythmes, les lignes et les pads de synthétiseur. Il est bien plus délicat de le déployer uniquement sur le sol comme pédale d'effet. Les cadrans rouge et jaune sont également très sensibles – il est donc préférable de les composer à la main. Personnellement, je suis très habile avec mes gros orteils – mais cette pédale est hélas un peu trop loin pour eux à cet égard – car la plupart du temps, vous avez besoin des moments les plus infimes et les plus délicats.

C'est donc une pédale vraiment intéressante, c'est sûr – avec laquelle vous pouvez vraiment faire une session d'exploration prolongée – et elle génère beaucoup de moments amusants en cours de route. La sortie n'est souvent pas particulièrement musicale, mais continuez à tourner les cadrans et vous trouverez quelque chose d'utile. Cette pédale est si sensible que je ne suis pas sûr qu'elle vaille la peine de partager ses réglages préférés, car il faut beaucoup composer les choses à l'oreille. Je dis simplement de vous amuser avec – et vous découvrirez peut-être une texture inspirante avec laquelle vous pourrez faire quelque chose d'utile. J'ai souvent besoin d'augmenter la sortie de cette pédale (post-clean-boost) pour en tirer le meilleur parti – car certains des réglages sympas ont un volume de sortie particulièrement faible – même avec le bouton Blue à fond.

L'AirTrash est disponible en plusieurs éditions de couleurs et de matériaux différents – nous avons actuellement des versions mates en gris, rose ou jaune pour 149 $, et il existe également une autre édition en acrylique comme la mienne – mais avec une LED orange au lieu de rouge – et pour 165 $.

Dans ma correspondance continue avec Matt – j'ai également réussi à acquérir un TremStortion – avec une façade en acrylique et argent similaires plutôt que mes deux boutons tricolores précédents. Toutes mes pédales Mattoverse ont des façades en acrylique et des LED rouges – je me sens très privilégié d'en avoir un jeu complet de 3 maintenant. Il y aura bien sûr un examen de TremStortion lorsque cela arrivera.

J'ai acquis les 2 nouveaux – AirTrash et TremStortion directement auprès de Matt / Mattoverse, tandis que mon premier Mattoverse – le Just a Phase – venait de Break The Machine de mon bon ami Andy Birkitt, qui est le principal revendeur Mattoverse au Royaume-Uni. C'est souvent le cas avec les éditions personnalisées et limitées : il faut aller directement à la source. Je crois que Matt est en train d'arrêter la TremStortion – et il se peut que le dernier ou les deux derniers circuits de ce circuit aient déjà été construits ! Alors si vous en voyez un, prenez-le avant qu'il ne disparaisse définitivement ! Tandis que AirTrash et Just a Phase constituent une partie solide de la gamme principale – et devraient être largement disponibles dans des éditions standard dans un avenir prévisible. J'ai hâte de partager mes réflexions sur le TremStortion lorsqu'il arrivera.

NOTE que j'ai dû faire une petite retouche pour faire correspondre parfaitement les 2 pédales dans le visuel – la gravure acrylique sur la Just a Phase – rend une ombre légèrement plus profonde, et les enceintes sont légèrement différentes – avec les nouvelles légèrement plus brutes et moins réfléchi – donc cela peut aussi avoir un impact. Alors que lorsqu'elles sont allumées, elles se ressemblent à peu près – c'est juste que la profondeur de perspective est légèrement différente lorsque les pédales ne sont pas sous tension, et j'ai essayé de les faire apparaître aussi similaires que possible dans le visuel !


Laisser un commentaire

18 + trois =