3 Dark Stalking Horses de Lichtlaerm Audio – Altar High Gain Fuzz, Gehenna High Gain Distortion et Trugbild Lo-Fi Chorus

Fuzz style Big MuffDistorsion du son marronChœur et VibratoDistorsionConduireFabricants de pédales d'effetsDuvetFuzz-Drive et FuzztortionLichtlaerm AudioDistorsion de style MarshallDistorsion du métalModulationPeluche en silicone+

Ma première introduction à Lichtlaerm Audio a été grâce à Henning Pauly – où je l'ai surpris en train de parler des pédales fabriquées à Berlin par Daniel Ringl bien avant la sortie des vidéos de démonstration de Henning. Il y a en fait 4 pédales dans la gamme – dont un Noise Gate déclenché par une entrée appelé The Key et The Gate – fonctionnant un peu de la même manière que le Zuul de Fortin, mais s'appuyant sur une boucle plutôt que sur un seul déclencheur d'entrée. Je suis très bien couvert dans le domaine des Noise Gates, ce n'est donc pas mon objectif actuel – cette pédale est de toute façon épuisée et n'est pas disponible actuellement. L'accent est mis ici sur les 3 pédales que Henning a récemment examinées – pratiquement dans le même ordre que celui dans lequel il les a examinées.

La première à considérer est la variante Fuzz + Boost de l'Altar High Gain Muff à 6 boutons et double commutateur au pied – en fait, toutes les pédales présentées ici contiennent deux commutateurs au pied, ce qui me plaît beaucoup. Les 6 commandes de l'Altar sont : Basse | Profondeur | Aigus | Boost | Gagner | Level – avec le Fuzz activé par le footswitch de droite et le Boost par celui de gauche. C'est une fuzz vraiment polyvalente, uniformément équilibrée et à large portée, et le Mosfet Boost est en fait très complémentaire – tant que la fuzz est bien réglée – le contrôle de la profondeur en particulier. En fait, j'aime beaucoup cette fuzz – en vérité, je n'ai pas besoin d'une autre variante de Muff, j'en ai déjà beaucoup – mais j'ai l'impression qu'il y a peut-être encore de la place pour une ou deux autres – et oui – celle-ci est définitivement en cours la liste de souhaits.

Au milieu, nous avons le Gehenna High Gain Distortion and Boost – avec 5 boutons, 2 x interrupteurs à bascule et bien sûr deux commutateurs au pied. Les boutons sont : Bass | Milieu | Aigus | Niveau | Gagner; tandis que les deux commutateurs de voix sont pour Modern/Tight/Vintage comme vous pouvez l'imaginer, et British/American – ce dernier commutateur qui modifie la réponse des médiums entre les profils de fréquence Marshall-esque et Peavey/Mesa-esque. En fait, je recherchais une distorsion à gain élevé qui fasse ces fréquences moyennes denses – comme le meilleur de mes amplis Diezel préférés. J'aime particulièrement cette attaque de médiums de style Herbert, et cette pédale semble pouvoir m'en rapprocher assez. Je possède les deux versions de la pédale Diezel VH4 que j'ai retirées de ma chaîne de pédales en raison de leur taille plutôt délicate – ce qui m'empêche en quelque sorte d'acquérir également la variante Herbert. Je suis constamment à la recherche de pédales capables de produire ce genre de son Diezel – et celle-ci en est une autre qui semble s'en rapprocher beaucoup. Le commutateur au pied droit active la distorsion, et le commutateur au pied gauche active le type de Boost de style Tube Screamer – qui est en outre ajusté par le trimpot interne. Il s'agit d'une distorsion à gain élevé au son exceptionnel, avec le genre de caractère de médiums saturés que j'aime vraiment – je vais certainement mettre la main sur l'une d'entre elles.

La dernière pédale présentée ici est la Trugbild – un style Lo-Fi vraiment cool de Chorus mélodieux avec plusieurs formes d'onde/modes pour une polyvalence accrue. Les contrôles sont : Profondeur | Décalage | Tarif | Ton | Mix – avec l'inclusion de Lag assez rare ; tandis que les 3 formes d'onde/modes sont : Random/SineWave/TriangleWave. Ici, le footswitch de droite active le Chorus et celui de gauche vous donne le contrôle Tap-Tempo du Rate. Si j'avais rencontré cette pédale plus tôt, je l'aurais probablement placée sur la liste de souhaits – dans l'état actuel des choses, j'ai déjà trop de chorus sur ma liste de souhaits – donc le processus de décision pour en acquérir un serait loin d'être le cas. Je l'aime toujours beaucoup – il est suffisamment unique pour mériter d'être pris en considération – et, comme ses frères et sœurs présentés ici, il fait des choses intelligentes dans le facteur de forme.

Henning a noté la construction entièrement noire ici et je dois admettre que c'est en quelque sorte une de mes bêtes noires si je ne peux pas voir les pointeurs sur les boutons/cadrans. J'ai un marqueur permanent blanc juste à cet effet – je peux donc ajouter un point ou une ligne s'il n'y en a pas sur le bouton. Cela semble être souvent le cas pour les mini-boutons en particulier – pour lesquels j'en ai marqué un certain nombre. Les pédales Lichtlaerm semblent être disponibles en différents types de boutons – l'un a un marqueur / pointeur de ligne – tandis que toutes celles illustrées ont simplement un divot creux qui n'est vraiment pas visible dans des conditions de faible luminosité, même lorsqu'elles sont très proches de la pédale. Lichtlaerm signifie littéralement « lumière-bruit » – ce qui, je suppose, est le contrepoids graphique blanc des pédales – qui par ailleurs sont vraiment très sombres et légèrement occultistes en termes de saveur – ce qui ne me dérange pas du tout – en fait, je pense que le l'esthétique convient tout à fait au thème et au rendu de ces pédales.

Je suis très susceptible d'acquérir d'abord la Géhenne, puis l'Autel quelque temps après – et le Trugbild bien plus tard. Cependant, ils méritent tous d'être pris en considération – c'est de loin mon type de facteur de forme préféré – donc plusieurs éléments sont à peu près parfaits ici et à mon goût. L'un d'entre vous, lecteurs, est-il impressionné par l'un d'entre eux et envisage-t-il de l'acquérir ? Écrivez-moi et dites-moi où vous en êtes ! Les trois sont disponibles via la boutique Licthlaerm sur Reverb.com : l'Altar coûte 179 €/156 £, Gehenna coûte 199 €/174 £ et Trugbild coûte 199 €/174 £.

Laisser un commentaire

11 − 10 =