Un récent post Instagram de Bastl m’a fait trembler. Cette image pourrait-elle être une connexion de tension de commande longtemps recherchée entre l’ordinateur et la synthèse modulaire ?

Il y a quelques semaines, une annonce a été faite selon laquelle les fabricants de DAW Bitwig, les fabricants d’instruments électroniques Bastl Instruments et les producteurs de bibliothèques d’échantillons Irrupt Audio collaboraient sur quelque chose pour le NAMM. J’ai en quelque sorte supposé à l’époque que c’était juste un peu de partage de stand. Irrupt Audio créer du contenu pour Bitwig Studio avait du sens. Bitwig et Bastl s’étaient réunis en juin avec une promotion qui vous offrait un module Bastl Trinity gratuitement si vous achetiez Bitwig. Une combinaison un peu bizarre car les boîtiers Trinity n’ont pas de contrôle MIDI pour Bitwig, mais néanmoins amusant.

Puis vint l’annonce de Bitwig Studio 2. La caractéristique clé de Bitwig 2 est les dispositifs de tension de commande. Ils semblent vous permettre d’acheminer les informations CV hors de Bitwig pour contrôler l’équipement modulaire externe. C’est cool et groovy, sauf qu’il y a un gros problème avec ça. Les signaux CV sont CC. Ils doivent être capables d’envoyer des valeurs fixes plutôt que les signaux AC en mouvement constant de l’audio ordinaire. Pour envoyer un signal CV hors de l’ordinateur, vous avez besoin d’une interface audio capable de gérer les signaux CC. Pour ce faire, les sorties de vos interfaces audio doivent être « DC-Coupled ». Cela leur permet de traiter les fréquences extrêmement basses impliquées dans les signaux CV. La plupart des interfaces audio ne sont pas couplées en courant continu. Les exceptions notables sont les interfaces RME et MOTU, mais vous devez vérifier auprès du fabricant pour en être sûr.

Ainsi, pour que Bitwig réussisse à pousser l’intégration informatique et modulaire, il doit avoir trouvé une solution au problème de couplage CC. Actuellement, les Expert Sleepers sont les seuls à avoir une solution simple. Ils ont leur interface ES-8 Audio/CV qui fournit une interface audio USB avec des sorties CV dans un module Eurorack. Ils ont également un plug-in appelé Silent Way AC Encoder qui permet à n’importe quelle interface audio de sortir CV. Cependant, cela nécessite une certaine forme de rectification dans votre câblage, pour lisser le signal. Ils fournissent des schémas de circuit sur la façon dont cela pourrait être réalisé, mais tout cela nécessite beaucoup de manipulations avec les fers à souder. Tout cela est formidable – mais ce n’est pas très simple ou bien rangé.

Ma conviction est que Bastl et Bitwig ont mis au point une solution plug ‘n’ play simple et entièrement construite. Exécutez l’appareil dans Bitwig, branchez le petit module Bastl et vous pouvez acheminer le CV hors de votre ordinateur et directement dans votre équipement modulaire. Ce serait génial ! Espérons que ce petit module se situe entre votre interface audio et votre équipement modulaire. Si le module devait devenir l’interface audio elle-même, ce serait dommage. Sur Mac, il est facile d’exécuter deux interfaces audio avec un seul logiciel. Sous Windows, il faudrait utiliser ASIO4ALL qui peut bien fonctionner, mais peut avoir un impact sur les performances et la latence de votre système. Nous verrons.

Donc, tout cela est très excitant en supposant bien sûr que j’ai raison sur quoi que ce soit ! Un communiqué de presse de Bitwig sur la collaboration NAMM donne les plus grands indices :

La configuration comprendra des sons et des fichiers MIDI d’Irrupt Audio, les nouveaux appareils CV de Bitwig Studio, un tout nouvel appareil de Bastl et un Bastl Eurorack construit sur mesure.

Cela va être formidable. Plus de nouvelles quand j’en aurai.