L’A32 de Ferrofish est sorti l’année dernière et est désormais entièrement approvisionné et expédié via ses distributeurs. J’ai visité BVE au London Excel Centre et c’était formidable de voir l’unité pour la première fois. Il a reçu peu de couverture médiatique et pratiquement aucun avis n’existe encore, ce qui est dommage car il offre un haut niveau de spécifications pour le prix.

L’A32 dispose de 32 connexions analogiques d’entrée et 32 ​​sorties sur D-Sub, convertissant vers et depuis le monde numérique via MADI ou 4 connexions ADAT. Un port casque est fourni pour la vérification de la ligne. Le panneau arrière propose également 2 paires de connexions wordclock BNC, MIDI pour la télécommande et des connexions d’alimentation redondantes.

Bien sûr, je ne peux pas vous dire à quoi ressemble l’unité, mais sur la base des informations et des versions antérieures des produits Ferrofish, les convertisseurs ici devraient être plutôt bons. (Il n’y a pas encore de chiffres officiels du THD à citer.) Il a vraiment fière allure avec 4 écrans TFT lumineux dotés d’un menu très intuitif. C’est certainement impressionnant de voir 64 canaux et convertisseurs analogiques, des connexions MADI et ADAT, des alimentations redondantes et 258 canaux audio DSP routables dans un espace rack 1U.

Le prix indiqué sur Thomann est de 1 727,52 GBP, ce qui est très impressionnant. Il n’existe pas d’alternatives directes offrant la même solution que l’A32, mais les possibilités désormais disponibles pour de nombreux studios d’augmenter sérieusement leur nombre de chaînes à un coût très raisonnable sont passionnantes. Plusieurs A32 peuvent être connectés en série pour atteindre un nombre de canaux très élevé pour ceux qui en ont besoin, et sans latence supplémentaire.

Plus d’information: http://www.ferrofish.de/en/en-a32.html