Notre sélection des meilleures interfaces audio pour Home Studio

Notre sélection des interfaces audio

Lorsqu’on décide de se lancer dans l’aventure du home-studio, le choix de l’interface peut s’avérer complexe. De nombreux paramètres entrent ainsi en ligne de compte.

La première réflexion concerne les connectiques disponibles sur votre ordinateur : USB2, USB-3, USB-C, Thunderbolt, Firewire… Le nombre d’entrées simultanées sur la carte son est également un élément essentiel à considérer. Si l’on désire enregistrer une batterie : 3 entrées micros XLR minimum seront par exemplaire nécessaires. Pour une utilisation nomade, on privilégiera plutôt une interface auto-alimentée. Enfin la qualité des convertisseurs analogiques/numériques et des pré-ampli sont aussi des caractéristiques majeures à considérer dans le choix de votre interface audio.

On a sélectionné pour vous quelques interfaces audio de bureau parmi les plus intéressantes du marché dans différentes gammes de prix, répondant à différents besoins.


Focusrite Scarlett Solo – 90€ / Focusrite Scarlett2i2 – 120€

Focusrite est certainement la marque qui présente le meilleur rapport qualité prix et c’est pourquoi nous avons sélectionné plusieurs modèles de cette marque. La Focusrite solo est un modèle d’entrée de gamme qui s’adresse principalement aux débutants qui ne veulent pas mettre plus de 100€ dans leur première interface audio. Il s’agit un modèle très bien fini esthétiquement et qui présente un encombrement minimale. Les potards de gains sont entourés d’une lumière du plus bel effet permettant d’indiquer le niveau d’entrée. Le son est plutôt transparent mais évidemment la qualité du pré-ampli et la latence ne pourront pas rivaliser avec les modèles plus onéreux. Elle possède une entrée XLR, une alimentation USB, une entrée ligne, le direct monitoring, une entrée casque, une sortie enceinte RCA et une alimentation fantôme. Parfait pour démarrer.
Si l’on a besoin de deux entrées micro XLR alors on se dirigera plutôt vers la Focusrite Scarlett 2i2, à peine plus cher, qui dispose également d’un contrôle de volume séparé pour le casque et les enceintes et d’une sortie enceintes en jack à place du RCA.

Les + :
– Auto-alimentée.
– Encombrement minimale.
– Belle finition pour un produit d’entrée de gamme.
– Rapport qualité prix imbattable dans cette gamme de prix.

Focusrite Scarlett

Focusrite Clarett 2Pre – 333€

On passe la gamme supérieure de chez Focusrite qui correspond cette fois-ci à la moyenne gamme de la marque. Cette interface audio dispose de deux pré-amplis d’excellente facture. Autrefois dotée d’un connecteur Thunderbolt, elle est désormais munie d’un connecteur en USB-3. Si vous n’avez pas de port USB-C sur votre ordinateur, la belle est fournie avec un adaptateur USB-C vers USB-A, mais dans ce cas précis il faudra alors en plus brancher l’interface à l’aide d’un adapteur secteur. Encore une fois le rapport qualité/prix est excellent.

Les + :
– Qualité des pré-amplis
– Très bon rapport qualité prix
– Très faible latence

 

Focusrite Clarett 2pre

 

Universal Audio Apollo Twin MKII Duo – 890€

Avec la série Apollo Twin d’Universal Audio, on passe maintenant à du matériel de qualité professionnelle. L’Apollo Twin se démarque des interfaces précédentes en intégrant en son sein des processeurs permettant de faire tourner des plugins propriétaires de la marque, allégeant ainsi la charge processeur de l’ordinateur. La technologie Unison permet de simuler un préampli analogique et de faire interagir les plugins avec le pré-ampli interne de l’Apollo. Les convertisseurs sont d’une qualité irréprochable et les préamplis totalement transparent. Un des avantages de la série Apollo est de donner accès à une liste de plugins d’une qualité proche du matériel analogique si l’on est prêt à ajouter au prix de l’interface le prix de chacun des plugins même si l’interface audio est heureusement fournie avec un pack de plugins de base de très bonne qualité mais peut être moins impressionnants que les tous derniers plugins disponibles sur le site de la marque. A noter que les utilisateurs devront disposer d’un port thunderbolt et que l’Apollo Twin doit être alimentée sur le secteur. La principale critique que l’on peut faire à Universal Audio est que pour donner la pleine mesure du potentiel de l’Apollo Twin, il sera nécessaire d’acheter des plugins de la marque. Pour le reste, l’Apollo Twin est très agréable à utiliser et permet d’accéder à du matériel de qualité professionnelle à un prix raisonnable. L’Apollo Twin existe en version Solo, Duo et Quad Core, chacun doublant la puissance de la précédente. Nous vous conseillons plutôt la Duo ou la Quad Core car la version Solo pourrait être un peu limitée si vous voulez la faire travailler sur plusieurs plugins en parallèle.

Les + :
– Qualité des convertisseurs A/N
– Qualité des deux préamplis
– Les DSP intégrés pour alléger la charge CPU de l’ordinateur
– Des plugins de qualité difficilement égalable (mais terriblement onéreux)
– Qualité de fabrication
– Latence minimale



Apollo Twin MKII

 

Antelope Audio Discrete 4 – 895€

L’Antelope Audio Discrete 4 est l’autre poids lourd de cette sélection. Elle est dotée entre autres de 4 préamplis micro, des connectiques Thunderbolt et USB, 4 sorties casques à réglages de volume indépendants et possède sa propre technologie pour gérer des plugins en temps réel. Cette technologie AFX2DAW n’est disponible que sous Thunderbolt et donc sur Mac. La Discrete 4 BASIC ne permet d’utiliser que 2 effets (FGPA) par tranche sur les 2 premières tranches. Si on revient au connectique, on peut difficilement faire plus complet sur cette gamme d’interface. La qualité des convertisseurs et des préamplis est de niveau professionnel. Contrairement à l’Apollo Twin, la quasi-totalité des plugins développés par Antelope sont disponibles gratuitement. Ils sont de très bonne facture mais ne sont à l’heure actuelle pas unanimement reconnus par les utilisateurs comme le sont ceux d’Universal Audio. Sur ce point, le débat est ouvert, mais il s’agit de goûts personnels sur lequel nous ne nous positionnerons pas. A l’instar de l’Apollo Twin, on est sur une interface rivalisant avec des interfaces que l’on trouver dans des studios professionnels.
Les + :
– Qualité des pré-amplis et des convertisseurs
– La technologie AFX2DAW
– Accès aux plugins inclus
– Une connectique complète

Antelope 4 Dicrete

Bien sûr, on aurait pu aussi citer l’Audient iD22, la RME Baby Face Pro, l’Apogee Duet ou encore la MOTU Ultralite AVB qui sont aussi de très bonnes interfaces audio que je vous conseille d’également de considérer si vous êtes à la recherche d’une bonne interface audio à moins de 1000€.