Drunk Beaver’s 7th Pedal Drop est la Luhansk Hammer Thrash Metal Distortion – basée sur l’Exar HR-03 Hammer de 2003

DistorsionCastor ivreDistorsion métallique

Ainsi, ce dernier Pedal Drop – le Luhansk Hammer – est en fait dérivé d’une pédale polonaise abandonnée – l’Exar HR-03 Hammer Distortion (2003), qui était à son tour basée sur la Soundtank TM5 ThrashMetal Distortion de 1989 d’Ibanez. Il y a quelques variations de pièces en cours de route, et l’édition Drunk Beaver divise l’égaliseur en commandes Low et Hi séparées – où le filtre Low 100Hz est entièrement nouveau et délivre ± 15 dB – ce qui signifie qu’il s’agit d’un pot actif.

Comme l’explique Vitalli :

« La base du circuit est l’Ibanez TM5 Thrash Metal et l’Exar Hammer. La principale modification (sur le Luhansk Hammer) est un filtre LOW variable qui est fixé dans les deux pédales d’origine, il permet environ ±15dB de coupure/amplification à 100 Hz. À part ça, c’est presque le sain d’esprit, mais c’est un vrai circuit de dérivation. »

« C’est une bête à gain assez élevé avec ses 2 étages de gain : où celui du transistor BJT est fixe et a un gain de tension de 120 ou +41dB (mais il n’atteindra pas ces niveaux car le signal serait écrêté à l’alimentation) , puis un étage de gain d’amplificateur opérationnel variable (JRC072 – version JRC du classique TI TL072). Les deux étages de gain façonnent conjointement la réponse en fréquence du signal – et il a la majeure partie de l’amplification entre 700 et 1000 Hz. Après les étages de gain, il y a une paire de diodes d’écrêtage dur (1N4148), un filtre de crête actif Lows (gyrateur) et un filtre passe-bas LP passif (similaire à celui du Rat). Le circuit a également des tampons d’entrée FET et de sortie BJT.

Comme il s’agit d’un Pedal Drop – vous connaissez le score – généralement seulement environ 10 à 15 pédales rapidement prototypées par Pedal Drop run – et généralement entre 150 $ et 180 $ – il n’y a pas de temps pour les vidéos de démonstration ou d’autres références au-delà de cette couverture GPX.

Je n’ai trouvé aucune démo YouTube de l’Exar Hammer, alors je suis retourné à une sur l’Ibanez Thrash Metal – juste pour que vous ayez une idée du son.

Pour moi, cela sonne un peu adjacent au rat – plus à gain élevé – donc plutôt à un rat boosté – mais avec la morsure familière dans la texture de base – une distorsion vraiment distincte et rare à coup sûr – comme de nombreux types de plastique Ibanez Soundtank ont péri en cours de route, et je ne pense pas non plus que trop de marteaux Exar aient été fabriqués. La couleur marron du Luhansk Hammer est en quelque sorte dérivée de l’enceinte Exar Hammer – mais sous différentes lumières, elles peuvent sembler légèrement différentes.

Vitalii est évidemment sur une lancée avec ses tracés de circuit Exar, et je m’attendrais à plus de prises sur cette marque à l’avenir – et peut-être un peu plus éventuellement. Personnellement, je suis toujours fasciné par toutes ces variations et variétés de pédales qui sont tombées entre les mailles du filet – et qui n’ont jamais gagné un public aussi solide qu’elles le méritaient probablement – tout cela est dû en grande partie à la chance et au timing !

Dans tous les cas, si vous êtes à la recherche d’une sorte de distorsion légèrement différente adjacente à gain élevé, alors le marteau Luhanks est sûrement fait pour vous ! Vous devez généralement garder les yeux ouverts sur la boutique Drunk Beaver Reverb.com – car il y a de fréquentes surprises et mises à jour. Comme avant, c’est une situation de répétition – si vous en voulez une, vous devez être rapide ! Ils sont normalement mis en vente à peu près au moment où cet article est en ligne et partagé.


Référence sonore Ibanez Soundtank TM5 ThrashMetal

Laisser un commentaire

11 + neuf =