La distorsion/préampli Gehenna Heavy Metal de Lichtlaerm Audio combine des graves tonitruants avec un punch et une profondeur de saveur incroyables.

La Géhenne de Lichtaerm est sur mon radar depuis 4 bonnes années, lorsque je l'ai couverte pour la première fois début 2020, elle n'était pas encore la centrale électrique qu'elle est actuellement. Le deuxième commutateur au pied était étiqueté Boost et vous n'aviez que des commutateurs EQ 3 bandes, Level et Gain, ainsi que M/T/V et Brit/Am.

Il y a ensuite eu au moins une itération supplémentaire significative entre l'original et la version actuelle – cette version intermédiaire avait 9 commandes – commençant à voir l'égaliseur 4 bandes (Lo et Hi Mids), pas encore de gain I/II – mais à la place Range et Boost Mini Knobs, et un switch voicing 3 positions : Mdrn / Tight / Fat.

La dernière itération est livrée avec 10 commandes de précision, dont un égaliseur actif à 4 bandes, des commandes individuelles de gain I et II ainsi que de profondeur et de présence. Tout cela se combine à merveille pour façonner les basses les plus lourdes et les plus percutantes. Il a vraiment une combinaison unique de bas de gamme époustouflants avec une prestation tout aussi percutante et percussive. Elle couvre facilement toute la gamme des sons heavy metal vintage et modernes à gain élevé et fait tout ce que le Djent, Chug et Thrash Metal avec facilité – vous avez l'embarras du choix quant à la large gamme de sons que cette pédale couvre – tout en étant toujours en maintenant un contrôle suprême – et en ne devenant jamais pâteux ou affaissé – il y a un certain degré d'articulation même sur les sorties les plus saturées, et je devrais le savoir – car je fais fonctionner mes pédales à gain élevé très chaud à travers ma plate-forme de pédale stéréo.

La Gehenna a vraiment une manière assez distincte de combiner le super heavy avec la tension et le punch percussif par rapport à la plupart des autres distorsions métalliques. Dans mon passé, de nombreuses pédales à gain élevé étaient molles ou trop affaissées. Nous semblons avoir une nouvelle génération de pédales à gain élevé maintenant – qui inclut celle-ci, la EEA Thrasher et la Fortin Natas – chacune d'entre elles est vraiment « équilibrée » et précise dans sa distorsion à gain élevé. Bien que je pense que c'est peut-être cette Géhenne qui me plaît le plus jusqu'à présent. Je suivrai bien sûr ces articles de Lichtlaerm avec un article mis à jour sur les pédales heavy metal compactes « Full Metal Racket » – où mes trois Lichtlaerm à ce jour figureront en bonne place. Je voulais les inclure dans cette liste depuis si longtemps – c'est presque arrivé la dernière fois que j'ai fait le tour d'horizon – mais il a fallu près de deux années supplémentaires pour enfin y arriver. Et à en juger par les résultats, ce fut certainement un voyage qui en valait la peine !

Contrôles – Gain I, Low Cut (Jusqu'à 1,5 kHz), Gain II, Active Bass 40-100Hz, Level, Active Treble 4kHz-10kHz, Depth, Active Lo-Mid @ 400Hz, Active Hi-Mid @ 1kHz, Presence, Gain : Pédale 1/II, pédale de dérivation.

Mes paramètres actuels préférés – Gain 1 à 9 o'c, Low Cut à 9 o'c, Gain II à 3 o'c, Bass @ Max, Level @ Max, Treble @ Noon, Depth @ Max, Lo-Mid @ 11 :30 o'c, Hi-Mid @ Noon, Presence @ Max, principalement sur Gain I, Gain II pour la saturation totale.

Laisser un commentaire

10 + vingt =