Le coffret John Prine « The Oh Boy Singles » arrive en novembre

Un coffret rétrospectif présentant des chansons formatrices tout au long de la carrière de John Prine sortira le 24 novembre. est une collection de huit singles, ainsi que plusieurs faces B, que Prine a enregistrées sur le label indépendant qu’il a co-fondé en 1981, Oh Enregistrements de garçons.

Une reprise des classiques des fêtes « I Saw Mommy Kissing Santa Claus » et « Silver Bells » ouvre le coffret, suivie de son interprétation du standard de 1853, « My Old Kentucky Home ». Il y a aussi « The Living Room Sessions » avec les airs emblématiques de Prine « Unwed Fathers » et « People Puttin’ People Down », ainsi que « The Kentucky Sessions » qui comprend la chanson que Prine a écrite pour son père en 1971, « Paradise », et un couverture de «Kentucky Means Paradise» de Merle Travis. Le coffret se termine à juste titre avec la dernière chanson enregistrée par Prine avant sa mort en avril 2020, « I Remember Everything », accompagnée d’une reprise des cordes.

Les singles sont chacun présentés dans leur pochette originale et sont emballés dans une réplique du Wurlitzer Jukebox de 1935 offert à Prine par son ami Steve Goodman pour l’avoir aidé à écrire son premier tube country, « You Never Even Called Me by My Name ».

« Cette collection a pris pas mal de temps et d’efforts à mettre en place, et peut-être qu’une version aurait pu sortir un an ou deux plus tôt, mais le principe directeur pour nous a toujours été : « Est-ce que John aurait trouvé ça cool ? » Jody Whelan, fils de l’épouse de Prine, Fiona Prine et employé chez Oh Boy Records, explique dans un communiqué. « Ainsi, après de nombreuses révisions et ajouts, nous pouvons enfin dire : « John aurait pensé que c’était cool (ou du moins plutôt bien). »

Le coffret est l’une des nombreuses façons dont l’héritage de Prine est honoré. Le 10 octobre, ce qui aurait été le 77e anniversaire de Prine, plusieurs de ses amis, pairs et fans ont donné un concert hommage au Ryman Auditorium de Nashville dans le cadre de la deuxième édition annuelle, You Got Gold: Celebrating the Songs of John Prine. Quelques jours auparavant, un autre concert hommage avait eu lieu au Théâtre CMA du Temple de la renommée et du musée de la musique country, où le Wurlitzer Jukebox de Prine est maintenant exposé.

Liste des pistes :

1. « J’ai vu maman embrasser le Père Noël » / « Silver Bells »

2. « Parlons sale en hawaïen » / « Kokomo »

3. « Space Monkey » / « Beau monde »

4. « The Spotify Singles » (« J’ai rencontré mon amour aujourd’hui » et « Je viens d’appeler pour dire que je
Je t’aime »)

5. «Ma vieille maison du Kentucky» / «Paradis»

6. « Les séances dans le salon » (« Pères célibataires » et « Les gens mettent les gens vers le bas »)

7. «Les sessions du Kentucky» («Kentucky Means Paradise» et «Paradise»)

8. «Je me souviens de tout» / «Je me souviens de tout (String Reprise)»

Laisser un commentaire

douze + quatorze =