Matos de légende #4 – Ibanez Tube Screamer

Si il ne devait en rester qu’une, ce serait elle : l’Ibanez Tube Screamer. C’est en tout cas ce que semble penser une majorité de guitaristes depuis des décennies lorsqu’on évoque le sujet des pédales overdrive.

La pédale d’overdrive conçue par la société Ibanez a été pensée pour simuler la saturation naturelle que produisent les lampes d’un ampli sans avoir à monter le volume. Parmi ses adorateurs, on peut trouver Stevie Ray Vaughan, Noël Gallagher (Oasis), Pete Doherty (The Libertines), Billie Joe Armstrong (Green Day), Kirk Hammett (Metallica), Alex Turner (Arctic Monkeys), Carlos Santana, Gary Moore ou The Edge (U2). Rien que ça…

Ces guitaristes utilisent en général la Tube Screamer dans l’une des deux configurations suivantes : – Sur un signal clean pour simuler la saturation des lampes

– Sur un signal saturé pour donner un surplus de gain et de sustain

La toute première Tube Screamer est la TS-808 Overdrive Pro produite entre 1979 et 1981 par Ibanez. Le TS-808 est dotée de trois potentiomètres (Overdrive, Tone et Level) ainsi que d’un petit interrupteur de forme rectangulaire. Un composant électronique serait principalement à l’origine du son typique de la TS-808 : la puce JRC4558. Aujourd’hui l’Ibanez TS-808 Tube Screamer est certainement la pédale d’overdrive vintage la plus connue et la plus recherchée du marché. Devant le succès rencontré par la petite pédale verte, la firme japonaise en a développé plusieurs déclinaisons.

Entre 1982 à 1985, la TS-808 est remplacée par la TS9 qui possède la même électronique que le TS-808, mis à part quelques résistances au niveau de la section de sortie qui lui donneraient une sonorité plus brillante. Vers la fin de la production, la puce JRC4558 est remplacée par les puces JRC2043 ou TA75558 moins appréciées par les connaisseurs.

De gauche à droite les Tube Screamer TS-9 et TS-808

Entre 1985 et 1989, Ibanez produit la pédale TS10 Tube Screamer Classic qui utilise la puce JCR4558 et la puce MC4558 faite à Taïwan. La TS10 est considérée comme une pédale de mauvaise qualité. Le boîtier est en plastique et les composants bon marché nuisent à la qualité sonore de la pédale.

En 1990, c’est au tour de la TS5 de voir le jour. Son circuit est similaire à celui de la TS-9 mais elle est fabriquée à Taiwan par Daphon avec des composants bon marché et plus petits. La coque est en plastique et génère plus de bruits parasites. De plus la pédale est produite en série contrairement à la TS-9 et la TS-808 qui sont faites à la main.

Au début des années 2000, Ibanez sort la Tube Screamer TS7. Elle est fabriquée en série à Taiwan comme la TS5 mais possède un boîtier en métal qui la rend plus solide. La plupart des pédales TS7 possèdent une puce JRC4558D qui est jugée correcte. La TS7 est de plus beaucoup moins chère qu’une TS9. Comme la TS5, c’est une pédale qui fait partie du bas de gamme de la famille des Tube Screamer.

Deux autres modèles ont été produits plus discrètement : la TS9DX dans les années 90 (une TS9 avec plus de de gain et de possibilités sonores) et la TS808HW plus récemment (modèle ultra haut de gamme de la TS-808, montée à la main avec des composants spécialement sélectionnées).

Ibanez a ensuite ressorti ses modèles TS-9 et TS-808 respectivement en 1993 et 2004, qui sont toujours produites aujourd’hui. Malgré la bonne qualité de ces deux rééditions, les modèles du début des années 80 sont considérés comme étant meilleurs par les puristes.

Enfin en 2015, Ibanez dévoile une Tube Screamer Mini, version compact et meilleur marché de la pédale TS-808. Elle est fabriquée au Japon et possède la fameuse puce JRC4558.

Un aperçu de la grande famille des pédales Tube Screamer produites depuis 1981

Il est intéressant de savoir qu’au début des années 80, Ibanez sous-traitait la fabrication de ses pédales à la société Maxon, qui a donc fabriqué les tous premiers modèles de TS-808 et TS-9. Maxon propose aujourd’hui ses propres pédales dont la OD808 : un clone de la TS-808 dont on peut penser qu’elle est peut être plus proche de la TS-808 originale que les dernières versions produites par Ibanez.

Pour en savoir sur l’histoire de cette pédale mythique, vous pouvez vous rendre sur la page d’Analog Man qui fait référence en matière de source d’information sur la Tube Screamer : http://www.analogman.com/tshist.htm

Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

dix-sept + 11 =