Le pedalboard des stars – Graham Coxon (Blur)

Graham Coxon

Graham Coxon est un « pedal junkie » et lister toutes les pédales d’effets qu’il possède serait une entreprise bien trop compliquée. Néanmoins nous allons essayer de passer en revue les effets principaux qui ont composé son pedalboard au cours des différentes périodes de sa carrière avec Blur.

Modern Life Is Rubbish (1993) / Parklife (1994) / The Great Escape (1995)

Au cours de cette période bénie pour Blur, le pedalboard de Graham Coxon comporte deux pédales de distorsion ProCo Rat 2. Il s’agit de la pédale la plus utilisée par Graham au cours de sa carrière. Elle fait partie de l’emprunte sonore de Blur pour les sons saturés. Graham Coxon affectionne aussi tout particulièrement la pédale Boss Tremolo/Pan PN2. Sur la chanson « Oily Water », il utilise deux guitares en parallèle avec pour chacune un effet tremolo réglé à des vitesses différentes. Sur « Boys and Girls », les parties de flanger sont jouées avec la pédale Boss BF-2 Flanger. Autre effet apprécié par le guitariste de Blur : le vibrato, que l’on entend par exemple sur « Chemical World », est joué à l’aide de la Boss VB-2 Vibrato. Enfin la Boss DD-3 Digital Delay complète son pedalboard. Graham aime cette pédale pour la possibilité de créer des répétitions avec des délais très courts et son réglage de feedback.

L'équipement de Graham Coxon en 1993 avec Blur

L’équipement de Graham Coxon en 1993 selon le site guitar.com

Blur (1997) / 13 (1999)

L’album « Blur » est un tournant pour le groupe qui, sous l’impulsion de Graham Coxon, prend un virage « rock indé ». Graham reste fidèle à ses effets de prédilection : la ProCo Rat 2 et les pédales Boss Delay, Vibrato et Tremolo. Sur l’enregistrement de « Song 2 », il utilise la pédale de distorsion Dod FX76 Punkifier dont le taux de saturation repousse les limites du genre.
Une nouvelle pédale de delay : la Akai Headrush E2, que l’on peut entendre sur « Essex Dogs » complète son équipement.

Think Tank (2006)

A partir du milieu des années 2000, Graham utilise de nombreuses pédales d’effet différentes. Il agrémente son pedalboard : Line 6 DL4 Delay, Line 6 FM4 Filter Modeler, Shin-ei Fuzzbox, une pédale de distorsion T-Rex Mudhoney et pour l’effet reverb une EHX Holy Grail ou une Boss RV-5 Digital Reverb.

Le pedalboard de Graham Coxon en 2009

Le pedalboard de Graham Coxon avec Blur sur scène en 2009

The Magic Whip (2015)

Pour l’enregistrement et la tournée du dernier album de Blur, le nombre de pédales utilisées par Graham Coxon augmente encore. La pédale de distorsion T-Rex Mudhoney est remplacée par la T-Rex Engineering Mudhoney II Dual Distorsion. Graham utilise toujours deux ProCo Rat mais l’une d’elle est désormais une Turbo ProCo Rat. On note enfin l’ajout d’une pédale de compression Boss CS-3 et d’une Wattson Super Fuzz FY 6.

Pedalboard de Graham Coxon en 2015

Pedalboard utilisé par Graham Coxon lors de l’enregistrement de The Magic Whip en 2015

On termine en musique avec une sélection de chansons de Blur qui illustrent cet article :