Le pedalboard des stars – Jack White

jack white

De ses premiers succès avec les Whites Stripes à ses aventures en solo, en passant par ses collaborations fructueuses avec The Dead Weather et The Raconteurs, passons en revue le peadalboard de Jack White, l’homme qui a ressuscité le blues bien gras dans les années 2000 et l’a rendu à nouveau à la mode !

The White Stripes (1997-2011)

Jack White a façonné l’image des White Stripes autour des couleurs rouge et blanc et on retrouve pedaltte même association sur son pedalboard. A cet époque, Jack utilisait généralement deux pedalboards. Le premier était constitué d’une Mute Box aux couleurs des Whites Stripes produite spécialement par Analog Man, d’une pédale de boost MXR Micro Amp, d’une Digitech Whammy, d’une Electro-Harmonix Big Muff painte en rouge, et de la pédale POG d’Electro-Harmonix remplacée ensuite par le POG 2.
Le deuxième pedalboard placé près de la batterie de Meg White est quant à lui constitué d’un tuner box, une mute box, une Big Muff et un Pog d’Electro-Harmonix. Le son de guitare du méga-hit « Seven Nation Army » est typiquement un bon exemple de la combinaison de la Big Muff et de la Digitech Whammy. La Whammy est ce qui permet à Jack White de jouer à l’octave inférieur, simulant ainsi le son d’une basse. Avec le POG, ces deux pédales seront clairement les composantes essentielles du son de guitare si caractéristique du guitariste de Détroit tout au long de sa carrière.

Le pedalboard principal de Jack White avec les White Stripes

Le pedalboard principal de Jack White avec les White Stripes

Le pedalboard secondaire de Jack White avec les White Stripes

Le pedalboard secondaire de Jack White avec les White Stripes

The Raconteurs (2006-2008)

Jack White a produit deux albums avec les Raconteurs. Il met de côté son obsession pour le rouge et le blanc, et commande un pedalboard sur mesure entièrement en couleur bronze. On retrouve les pédales classiques qui ont fait sa légende : Digitech Whammy, Electro-Harmonix Big Muff, une Electro-Harmonix Micro Pog qui remplace les modèles POG et POG 2, une MXR Micro Amp mais également de nouvelles pédales comme la Dunlop Rotovibe, une Nano Bassballs d’Electro-Harmonix (que l’on peut entendre sur « Salute Your Solution ») une pédale de Tremolo Demeter TRM-1 Tremulator et un footswitch pour activer une pédale d’overdrive Ibanez TS-808.

Le pedalboard de Jack White avec les Raconteurs

Le pedalboard de Jack White avec les Raconteurs

The Dead Weather (2009-2015)

Si Jack White est le batteur attitré des Dead Weather, il joue aussi de la guitare sur certains titres. Sur scène, il partage sa configuration avec le guitariste principal : Dean Fertita. Son pedalboard est assez similaire à celui utilisé avec les Raconteurs : Dunlop Rotovibe, Digitech Whammy, Electro-Harmonix nano Bassballs, Big Muff, Micro POG, Boss TU-2 Tuner, MXR Micro Amp. Deux nouvelles pédales font leur apparition : la Voodoo Lab Tremolo et une Z-Vex Wooly Mammoth que Jack White a également utilisée sur la B.O du film « Quantum of Solace » (James Bond).

pedalboard Jack White The Dead Weather

Le pedalboard de Jack White avec The Dead Weather

Jack White (2012-2016)

En 2012, et après de nombreuses collaborations, Jack White sort son premier album en solo : « Blunderbuss », suivi deux ans plus tard par « Lazaretto ». C’est la couleur bleue qui est à présent à l’honneur et comme toujours on retrouve cela sur son pedalboard. La configuration de Jack White est similaire à celle qu’il avait avec les Dead Weather : Big Muff, Z-Vex Wooly Mammoth et Digitech Whammy. La Rotovibe a disparu mais le POG refait son apparition et est d’ailleurs une pièce essentielle du son de cet album, notamment sur les solos de guitare. Il utilise également une pédale créée spécialement à sa demande : la Bumblebuzz Fuzz et une pédale multi-effets Eventide H9. La pédale d’overdrive Minifooger MF Drive de Moog a aussi été aperçue à plusieurs reprises.

Le pedalboard de Jack White sur la tournée Blunderbuss

Le pedalboard de Jack White sur la tournée Blunderbuss

Autres pédales utilisées par Jack White sur la tournée Blunderbuss

Autres pédales utilisées sur la tournée Blunderbuss

Le pedalboard de Jack white sur la tournée Lazaretto

Les pédales de Jack White sur la tournée Lazaretto

On termine en musique avec une sélection de chansons emblématiques de la carrière de Jack White :