Le pedalboard des stars – Dave Grohl (Foo Fighters)

Dave Grohl

Après s’être fait remarqué derrière les fûts du groupe le plus emblématique des années 90, Dave Grohl s’est mué en frontman et a rencontré un nouveau succès avec les Foo Fighters.

Le son du groupe créé par Dave Grohl est très rock, avec une volonté affirmée d’aller vers l’essentiel. C’est ce que nous allons étudier aujourd’hui.

Foo Fighters (1995) et The Colour and the Shape (1997)

Dave Grohl a enregistré le premier album des Foo Fighters tout seul, mettant en boîte tour à tour les parties de guitare, basse, voix et batterie. Le son de ce premier opus, que l’on peut définir de sale et grunge, est obtenu en branchant une Gibson Lespaul Custom dans une ProCo Rat reliée à un ampli Marshall JCM900. En concert, Dave utilise plus généralement l’overdrive d’un ampli Mesa Boogie Dual Rectifier.

There Is Nothing Left To Lose (1999)

Sur le troisième album, Dave Grohl décide de ne pas utiliser trop de distorsion et part d’un son clair pour obtenir un overdrive plus naturel. Pour cela il utilise un ampli Vox AC30. Il explique qu’il voulait revenir un style garage et non quelque chose de trop bien produit et propre. Il préfère ainsi faire saturer son ampli en le mettant sur 10 plutôt que d’avoir un volume à 5 couplé à une pédale de distorsion. La ProCo Rat est toujours utilisée en studio pour doubler certaines pistes de guitare. Le son ondulé, flangerisé du tube « Breakout » est obtenu grâce à la pédale « Memory Man » de Electro-Harmonix. Elle sera aussi utilisée sur « Headwires ».
Sur le titre « Generator », Dave Grohl utilise la pédale « Dunlop Heil Talkbox » qui permet de moduler le son de la guitare grâce à un tuyaux en caoutchouc. La première extrémité du tuyaux est reliée à la pédale tandis que la seconde se loge dans la bouche du guitariste, calée entre les molaires afin d’être maintenue en place pendant les articulations que le guitariste va provoquer avec sa bouche. Il s’agit de « mimer » les mots que le musicien souhaite faire dire à son instrument sans réellement émettre de son avec sa bouche.

De One by One (2001) à Sonic Higways (2014)

A partir de cette période, le pedalboard de Dave Grohl n’évoluera plus tellement au fil des années. La « Memory Man » sera remplacée sur scène par la « Boss DM-2 Analog Delay » en 2000 puis par la « Boss DM-2W Waza Craft » et plus récemment par la « Boss DD-3 Digital Delay ». Dave utilise aussi la pédale classique « MXR Phase 90 ». Une pédale de clean boost de la marque « Keeley Katana » a aussi déjà été aperçue sur scène. Enfin, Dave Grohl utilise deux pédales d’accordeur « Boss Tuner », une pour sa guitare électrique et l’autre pour sa guitare électro-acoustique.

Le pedalboard de Dave Grohl en 2000

Le pedalboard de Dave Grohl en 2000

Le pedalboard de Dave Grohl en 2003

Le pedalboard de Dave Grohl en 2003

Le pedalboard de Dave Grohl en 2007

Le pedalboard de Dave Grohl en 2007