L’Usine Hollyhock de Sensomusic rôde depuis longtemps en marge de la communauté de l’informatique musicale. Il semble étrangement exotique, non seulement par son nom, mais aussi par sa fonction, son mode et son interface. La version 3 espère transformer l’étrangeté et la complexité en quelque chose de plus facile à saisir tout en repoussant les limites de ce que cette puissante version peut vous donner un contrôle créatif.

Rose Trémière 3

« Digital Audio Workstation » ne le couvre pas vraiment. Hollyhock est plutôt une station de création interactive. Il fait de l’audio multipiste, bien sûr, il a une chronologie et tout, mais à la base, Hollyhock est un système modulaire à travers lequel l’audio, le MIDI, le contrôle et la modulation sont patchés et manipulés. Il est conçu pour la performance, pour les installations, pour la génération de sons et les manipulations musicales. Cela a commencé avec l’audio et le MIDI, puis le contrôle de l’éclairage via DMX s’est branché, qui a maintenant un tout nouveau moteur, et dans la version 3, ils ont introduit un moteur vidéo modulaire. Donc, si vous êtes un vrai maniaque du contrôle, vous pouvez jouer votre musique, contrôler les lumières et lancer les vidéos à partir d’un seul logiciel.

Modulaire

Il s’agit d’un environnement modulaire dans lequel vous construisez vos « canaux » à partir de divers appareils. Hollyhock appelle le conteneur un « rack » dans lequel vous créez un patch contenant du matériel source comme l’audio ou le MIDI, puis des manipulateurs tels que des effets ou des commandes. Ceux-ci ont une sensation Reaktor où vous avez une belle interface graphique haut de gamme qui cache un niveau profond de patch modulaire sous lequel vous pouvez entrer si vous le souhaitez. Ces racks peuvent être des appareils générateurs de sons autonomes, ou vous imbriquez des racks dans des racks, des patchs dans des patchs et le tout est interdépendant.

La capacité de construire des manipulations et des processus a un sens de Max For Live à ce sujet. Il existe toute une communauté d’utilisateurs qui contribuent aux appareils et aux modules. Il y a tout, des effets, des boîtes à rythmes, du séquençage aux périphériques d’entrée multi-touch, du filtrage MIDI et des synthétiseurs.

Multi-touches

C’est l’élément multi-touch qui m’a d’abord attiré vers Hollyhock. Vous pouvez concevoir des surfaces de contrôle entières pour plusieurs doigts et la manipulation des performances. Il y a un moteur physique très cool à l’intérieur qui vous permet de jeter des blocs de son ensemble et de voir comment les différents paramètres rebondissent et rebondissent dans l’espace – particulièrement satisfaisant dans un environnement tactile.

Plus facile et plus puissant

Sensomusic affirme que la version 3 est la version la plus puissante à ce jour. Et ils ont travaillé très dur pour le rendre plus facile à utiliser. Il ne fait aucun doute que grâce à mon expérience de la version 2, une grande partie du génie de Hollyhock est difficile à découvrir sans un temps d’apprentissage dédié. Quelque chose a juste besoin d’être plus simple et à première vue, Sensomusic a vraiment pris cela en compte.

Il a l’air complètement époustouflant. La possibilité de contrôler l’éclairage et les sons vidéo est vraiment excitante pour l’interprète. J’aime aussi l’idée de créer un moteur de performances sonores ou d’effets. En utilisant les périphériques internes et les plug-ins VST, puis en créant une sorte d’interface multi-touch parfaite pour le contrôleur de macro. Cela pourrait vraiment être quelque chose d’incroyable.

Découvrez les vidéos qui seront probablement à la fois déroutantes et ravissantes. Sensomusic dit qu’ils ont toute une série de vidéos de tutoriels alignées et un manuel bien meilleur. J’espère que ces ressources attireront plus de gens sur le potentiel de ce logiciel unique et créatif. Je vais certainement essayer une autre fois.

Sensomusic Usine Hollyhock 3 est disponible dès maintenant pour 99 $ et vous trouverez plus d’informations sur le site Web.

Comment aimez-vous ce poste?





Notation: Le vôtre: | ø :