Gutterdämmerung – Un film muet qui fait un boucan d’enfer !

 

Götterdämmerung à l'Elysée Montmartre

« Gutterdämmerung », réalisé par Björn Tagemose, est un film à ranger assurément dans la catégorie « What’s The Fuck ? ».  Ce projet totalement barré réunie un casting digne du Rock ‘n’ Roll Hall of Fame dans un film principalement muet, en noir et blanc, s’inscrivant dans la pure tradition du cinéma hollywoodien des années 20, avec une différence notable : le pianiste d’accompagnement habituel est remplacé ici par… un groupe de rock !

Pour son « Gutterdämmerung » (le crépuscule des Dieux en VF), le réalisateur suédois a fait appel à Iggy Pop, Josh Homme (Queens of the Stone Age), Slash (Guns ‘n’ Roses), Grace Jones, Henry Rollins, Jesse Hughes (Eagles of Death Metal), Lemmy Kilmister (Motörhead), Tom Araya (Slayer), Mark Lanegan, Volbeat, Nina Hagen et le duo français Justice.

Le synopsis est plutôt déconcertant : Dieu a volé la guitare de Satan et a instauré la paix dans le monde : plus de place pour le sexe, la drogue ni le rock’n’roll. Depuis le paradis, Iggy Pop, un « ange punk », regarde le monde d’un oeil blasé et décide de renvoyer la guitare sur la terre. Dès lors, les péchés réapparaissent sous toutes leurs formes…

Josh Homme dans Gutterdammerung

Josh Homme dans le film « Gutterdammerung »

Mais tout l’intérêt du film réside dans son concept original. Présentée comme « moitié concert rock, moitié expérience cinéma immersif », chaque projection est accompagnée de toute une série d’effets spéciaux et pyrotechniques et la musique est jouée « live » par le groupe du guitariste Kevin Armstrong qui reprend des standards metal et rock.

Après avoir déjà été diffusé dans quelques festivals l’année dernière, dont le Hellfest, « Gutterdämmerung » sera projeté à Bruxelles le 9 février à l’Ancienne Belgique et le 10 février à Paris à l’Elysée Montmartre…

Gutterdammerung
le 10 février 2017 à l’Elysée Montmartre
72 bd Rochechouart – 75009 Paris
a partir de 18h30
Prix: 49,90 euros
http://www.gutterdammerung.com

Casting :

Iggy Pop joue l’ange Punk : Vicious le catalyseur de toute l’histoire et qui met le monde à feu.
Grace Jones est une déesse africaine des enfers. Elle est le seul personnage en mesure de contrôler la testostérone de ces hommes sans foi ni loi.
Henry Rollins joue le prêtre Svengali : un être qui exerce le contrôle sur les autres à des fins sinistres.
Jesse Hugues joue un chasseur de primes qui tue le son pour de l’argent. Il travaille pour ceux qui usent de la fausse moralité pour créer l’oppression.
Lemmy joue un général fou
Tom Araya joue un messager mystérieux de l’ombre qui « amènera la lumière »
Volbeat vendront leurs guitares pour faire face à l’ultime bataille apocalyptique
Mark Lanegan joue un creuseur de tombe
Josh Homme laisse tomber sa guitare et redonne la vie à la Mort elle même
Justice découvrent ce qui arrive quand on touche à une guitare sacrée
Slash commence la quête de « l’outil phallique de l’éternel tourment »
Nina Hagen fait une courte et soudaine apparition dans l’endroit le plus improbable pour une grande prêtresse du punk.

Partagez sur les réseaux sociaux