Et puis il y en avait 3 – King Tone ajoute les overdrives Heavy Hand et Soloist à sa nouvelle série de formats de boîtier arrondi à boutons encastrés.

Overdrive style Blues BreakerBoosterBoost et OverdriveEffets de tonalité royaleSurmultipliéeTimmyOverdrive style Tubescreamer+

Ce nouveau format King Tone s'est avéré être une sorte de projet Marmite pour la marque – les consommateurs ayant des sentiments mitigés sur cette nouvelle forme – qui, selon moi, doit beaucoup à la série Danelectro Billionaire, qui à son tour a sûrement pris son facteur de forme. en partie à partir d'une forme de souris d'ordinateur.

King Tone est confronté à tant de contrefaçons de ses pédales signature sur le marché gris et noir, que ces nouveaux modèles sont conçus à la fois pour améliorer les performances et l'expérience spécifiques des pédales, mais également pour rendre plus difficile la fabrication de clones et de copies de ces pédales sur le marché noir. . J'apprécie donc et j'approuve très certainement ce que Jesse fait avec ce projet.

J'ai en quelque sorte pris l'habitude d'appeler cela la « série encastrée » – en fonction de la configuration spécifique des boutons encastrés – et d'où mon jeu de mots sur « Recess'd Pieces » (Reese's Pieces).

En fait, j'aime beaucoup ce nouveau format de boîtier – avec son panneau de commutateurs Dip à 4 voies facilement accessible à l'arrière de la pédale et ses prises d'entrée et de sortie empilées les unes sur les autres. Je pense aussi que les boutons encastrés sont une touche vraiment soignée ! Cependant, il y avait quelque chose dans l'original qui ne m'a pas vraiment touché – c'était vraiment la nature des polices d'étiquettes, le style des légendes et la typographie en général. Et cela est encore amplifié maintenant lorsque vous voyez les 3 pédales ensemble. Je ne suis pas convaincu que ce soient les choix de polices idéaux – et la disparité entre chacune ne me convient tout simplement pas.

J'aime ce que Keeley a fait avec sa série 4-en-1 – en particulier en ce qui concerne le codage couleur de ces boutons en aluminium anodisé. Là, les différentes couleurs de boutons thématiques fonctionnent définitivement pour Keeley. Et je pense qu’une approche similaire aurait dû être utilisée ici aussi. Actuellement, le seul différenciateur visuel pleinement évident est la couleur de la LED. Ces choix de polices ne vont pas bien ensemble – le Blue Power original est globalement le mieux équilibré (à part les lignes de marqueur de bouton plus fines !), tandis que les autres ressemblent en quelque sorte à des versions inférieures de ce thème. Ce qui est vraiment dommage car ces enceintes sont magnifiquement conçues dans tous les sens. Personnellement, je chercherais à harmoniser les étiquettes de texte des trois – et à mettre en jeu des couleurs de boutons de bon goût !

Chacun de ces circuits est déjà bien connu, et chacun dérive d'un circuit vintage classique. Il s’agit simplement des itérations les plus évoluées de celles-ci à ce jour. Tous les trois ont le même prix de 299,99 $. Ce sont toutes des versions évidemment étendues et significatives de ces pédales classiques, et justifient donc largement ces primes élevées. Ils sont déjà en commande sur la boutique en ligne King Tone Guitar et le seront sûrement bientôt chez les revendeurs internationaux.

Je possède déjà de nombreuses variantes de Blues Breaker, Timmy et Tube Screamer, donc je ne suis pas vraiment pressé d'acquérir l'une d'entre elles, mais une ou deux pourraient éventuellement trouver leur place dans la collection de référence.

C'est bon d'entendre des opinions plus larges sur ce trio !

A noter qu'il n'y a pas encore de démos des nouveaux formats de Heavy Hand et Soloist – et j'ai donc référencé les modèles précédents ci-dessous !

Laisser un commentaire

onze + trois =