Le contrôleur de moniteur Crimson et l’interface audio USB existants se sont déjà avérés une sérieuse concurrence pour des unités similaires dans cette gamme de prix. Outre la qualité du matériel et son son clair, le Crimson est inhabituel dans son ensemble de fonctionnalités. Le plus important est la possibilité de fonctionner en mode autonome tandis que tous les paramètres peuvent être contrôlés sur l’unité elle-même, éliminant ainsi le besoin d’une application de contrôle. Alors qu’ont-ils ajouté dans cette deuxième révision ?

Eh bien, les améliorations sont généralement minimes. Je suppose que s’il devait y avoir de nouvelles fonctionnalités significatives, SPL l’aurait développé comme un nouveau produit. Cette deuxième révision est clairement un signe du soutien continu du fabricant pour garantir que le produit soit aussi bon que possible, pour le même prix. Je respecte vraiment SPL pour cela et je devrais donner confiance aux futurs acheteurs dans le soutien de SPL.

L’amendement le plus important est la possibilité de surveiller une entrée numérique (SPDIF) en mode autonome. Cela a beaucoup de sens et pourrait être un facteur décisif pour beaucoup. Je souhaite seulement qu’il offre la connectivité AES3 aux côtés du SPDIF.

D’autres nouvelles fonctionnalités incluent une meilleure protection contre les surtensions sur les entrées micro, un éclairage plus long des LED de crête et d’événement MIDI, un commutateur DIP pour désactiver le « Mode Artiste » et une correspondance de gain améliorée. Bien que ce ne soient pas de gros problèmes, tout cela donne une unité plus raffinée qui offre beaucoup de choses pour un prix relativement bas. Une fonctionnalité que certains utilisateurs existants de Crimson auraient pu aimer voir est un interrupteur d’alimentation, mais malheureusement celui-ci n’est pas inclus.

Sans différence visuelle entre une révision 1 et une révision 2, elles ne se distinguent que par le numéro de série. Le cinquième chiffre en partant de la droite doit être un 1 au lieu d’un 0 pour une nouvelle unité de révision 2. Ils ont maintenu le prix à 579 euros pour une unité noire ou blanche. Dommage qu’ils ne puissent pas offrir une option de mise à niveau aux utilisateurs existants de Crimson comme s’il s’agissait d’un nouveau logiciel !

Plus d’information: http://spl.info/en/products/interfaces-converters/crimson/overview.html