David Bowie: « Je n’ai montré ça qu’à une seule personne dans ma vie »

Salut à tous les amoureux de la musique et en particulier de la guitare ! Aujourd’hui, je veux partager avec vous une interview fascinante de 1997 avec David Bowie et le guitariste Reeves Gabrels. Ils ont plongé profondément dans le monde de la musique, dévoilant leur approche innovante et expérimentale de la guitare et de la création musicale.

L’interview se déroule lors d’une répétition à Manhattan, où Bowie prévient dès le départ qu’ils ont besoin de casques audio pour jouer avec des pistes enregistrées. C’est déjà un indice que nous allons entrer dans un univers musical unique. Ils parlent de leur collaboration, de leur utilisation de la technologie numérique pour créer des sons uniques et de la manière dont ils voient la guitare comme un véritable « paysage » musical.

Bowie et Gabrels partagent leur fascination pour les guitares Parker Fly, dévoilant comment ces instruments ont contribué à façonner leur son distinctif. Ils évoquent également leur inspiration, notamment les riffs de Jimmy Page, qui ont joué un rôle essentiel dans leur parcours musical.

Une des anecdotes les plus captivantes de cette interview est quand Bowie révèle avoir montré l’un de ses riffs les plus célèbres à une légende du tennis. Imaginez-vous David Bowie, une icône de la musique, partageant ses secrets musicaux avec quelqu’un d’inattendu. C’est ce genre de moments magiques qui rendent la musique si spéciale.

L’interview aborde également la notion de musique visuelle. Bowie explique comment il utilise la gestuelle et la mise en scène pour créer une expérience artistique unique lors de ses performances. Pour lui, la musique ne se limite pas aux sons, mais elle doit aussi être une expérience visuelle et émotionnelle.

Un autre aspect passionnant est leur utilisation de l’enregistrement numérique pour créer des sons expérimentaux et pour assembler des morceaux de musique à partir de différentes sources. Cette approche leur permet de pousser les limites de la créativité et de produire des compositions originales et surprenantes.

Enfin, ils discutent du concept de contexte dans la musique. Ils soulignent comment les guitares et les sons qu’ils utilisent peuvent prendre une signification différente en fonction du contexte dans lequel ils sont utilisés. Bowie insiste sur le fait que l’art réside dans l’espace entre l’intention de l’artiste et l’interprétation du public. L’inconnu et l’expérimentation sont essentiels pour lui dans son processus créatif.

En somme, cette interview nous offre un aperçu fascinant de l’univers musical de David Bowie et Reeves Gabrels. Leur approche novatrice et leur volonté d’explorer de nouvelles voies créatives en utilisant la technologie numérique continuent d’inspirer les musiciens du monde entier. La guitare est bien plus qu’un instrument pour eux, c’est un moyen d’explorer des territoires musicaux inexplorés, un voyage où la créativité n’a pas de limites. C’est ce qui rend la musique si passionnante et intemporelle.

Laisser un commentaire

dix-sept + 19 =