Une qualité de construction supérieure, de nombreux sons géniaux et un prix bas – c’est ce que le premier Harley Benton DNAfx GiT a réussi à offrir. Maintenant, Harley Benton a lancé le DNAfx GiT PRO, une version étendue avec plus de tout. Claudius, un contributeur de guitare pour notre site sœur en langue allemande, a écrit cette petite critique craquante, que nous avons traduite pour Gearnews.com.

Caractéristiques de Harley Benton DNAfx GiT Pro

Au cas où vous auriez manqué l’annonce par Harley Benton du pédalier multi-effets DNAfx GiT Pro, lisez-le ici. Pour récapituler, voici les principales fonctionnalités :

  • 51 ampères
  • 31 enceintes via IR
  • un tas d’effets
  • 4 pédales, 1 interrupteur à bascule
  • Grand écran coloré
  • Mono / Stéréo
  • MIDI
  • USB
  • Boucle d’effets
  • Sortie XLR pour PA/FOH/Studio
  • Boîtier en aluminium robuste
  • Contrôle de l’ampli
  • Expression dans

Construction + fabrication

Comme avec la version plus petite, que j’ai également examinée, je n’ai trouvé aucun défaut dans la fabrication. Le DNAfx GiT Pro m’a impressionné en tant que produit de très haute qualité. Raison suffisante pour que je jette un oeil méticuleux à tout ! Mais je n’ai vraiment pas trouvé de défauts. Tous les pots tournent bien, la pédale a une sensation stable et de haute qualité, les pédales sont solides et ne cliquent pas, et dureront probablement 100 ans. L’affichage est vraiment génial : haute résolution, facile à lire, coloré. Il est assez lumineux même pour la lumière du jour et la disposition est sensée.

La seule chose que je pourrais reprocher ici est l’utilisation de plastique pour les connexions jack à l’arrière. Bien sûr, les pédales d’effet avec des jacks en plastique existent depuis des lustres sans causer de problèmes. Seul le temps nous le dira.

Connexions et commandes

Voici ma première surprise : plutôt que d’offrir une simple entrée et sortie, tout le panneau arrière du DNAfx GiT Pro est rempli d’entrées et de sorties. Outre l’entrée guitare, il y a tellement plus : Aux In, Amp Control, (Expression) Pedal 2, Send, Return L, Return R, Output L, Output R, Headphones (3,5 mm), Output L et R chacun comme XLR plus Commutateur Ground/Lift – et une prise MIDI DIN 5 broches qui fonctionne comme entrée et sortie. Oh oui, et un port USB de type B pour se connecter à votre ordinateur.

Je trouve très cool que Harley Benton ait non seulement utilisé le connecteur barillet 9V standard avec une polarité centrale négative, mais ait également inclus un interrupteur marche/arrêt juste à côté. Pour moi, c’est un petit détail mais bienvenu.

Harley Benton DNAfx GiT Pro

Harley Benton DNAfx GiT Pro

Convivialité + fonctionnement

Voilà pour le panneau arrière ! Après tout, c’est le panneau supérieur avec lequel nous passons le plus de temps. Le panneau supérieur a un très grand écran couleur au centre (je pense que c’est OLED), sans fonctions tactiles. En dessous se trouvent cinq boutons numériques avec fonction push, (analogique ?) volume principalun poussable Sélectionner bouton rotatif, cinq boutons, quatre pédales avec les LED RVB correspondantes et un pédale de pied qui change de paramètre en continu et peut servir de wah wah par exemple.

Plutôt qu’un manuel, mon examen contenait une brève description des éléments de fonctionnement, donc entrer dans les détails était un essai et une erreur. Un manuel complet est inclus avec le produit standard tel qu’il est expédié. Pour mes besoins, cependant, c’était idéal. En tant que critique, c’est le seul moyen d’être sûr que les concepteurs ont suffisamment réfléchi à la facilité d’utilisation. La conception de base est intuitive. Mais il y a quelques choses qui ne sont tout simplement pas logiques pour moi, en tant que personne qui n’est pas un utilisateur expérimenté de multi-effets.

Passer d’un préréglage à l’autre est facile, tout comme l’activation du boucleur et (contrairement à son prédécesseur, le très utilisable) tuner. Passer par les banques prédéfinies a fonctionné comme je l’attendais des autres planchers. Quand j’ai atteint une banque, j’ai sélectionné le preset avec un des footswitchs AD. Appuyez deux fois pour accéder à mode directoù vous pouvez activer les fonctions ou effets prédéfinis avec les commutateurs au pied.

DNAfx GiT Pro

Kitty aime DNAfx GiT Pro.

Si la mode direct est actif, vous accédez au mode d’édition via le footswitch D et pouvez ensuite aller sur le slot correspondant via le bouton poussoir de sélection, puis ajuster le tout via les potentiomètres situés sous l’écran. Certains réglages d’amplis et d’effets sont cependant masqués sur la page 2, accessible uniquement via le bouton poussoir de droite (accessible une fois que j’ai découvert la petite flèche). Appuyez sur le tempod’autre part, est activé en mode direct en appuyant sur l’un des boutons 1-3, ce qui met la commande de basculement marche/arrêt de l’effet hors de portée immédiate.

Tout cela peut être résolu en utilisant des contrôleurs externes, bien sûr. Mais avec le DNAfx GiT Pro je me sens un peu limité par le fonctionnement quelque peu illogique. Il m’a aussi fallu beaucoup de temps pour comprendre comment utiliser le pédale de pied en tant que contrôle d’expression pour les paramètres. C’est en fait assez simple : en mode édition, il suffit d’appuyer et de maintenir le pot sous la valeur correspondante et d’assigner la pédale correspondante. Cela fonctionne même avec plusieurs paramètres. Une fois que vous avez compris, cela prend tout son sens.

Il est dommage que Harley Benton ait raté l’occasion de vous permettre d’utiliser plusieurs instances d’un type d’effet. Il n’est pas possible d’utiliser overdrive et booster en parallèle ou même en série. Ou chorus et pitch shifter. Chaque type d’effet ne peut être affecté qu’une seule fois par préréglage. Au moins, je n’ai pas trouvé d’option pour doubler l’un des types. Quel dommage. Mais il s’agit d’un appareil numérique, donc cela pourrait éventuellement être résolu avec une mise à jour du firmware. Harley Benton, vas-y !

Malheureusement, je n’ai pas pu essayer d’utiliser une pédale d’expression externe, le MIDI ou la fonction de contrôle de l’ampli. Mais je ne peux pas imaginer que quelque chose ne fonctionnerait pas comme annoncé. Les menus offrent de nombreux paramètres pour ces fonctions, en particulier pour le MIDI.

À quoi cela ressemble-t-il ?

Passons aux choses sérieuses : dans l’ensemble, je n’aimais pas trop les préréglages. Avec ma Jazzmaster et ses simples bobinages, elles sonnaient stridentes. En raison du manque de guitares humbucker à la maison, je n’ai pas pu essayer les sons avec d’autres micros. Vraisemblablement, cependant, de nombreux préréglages ont été créés en pensant à ces guitaristes. Mais ce n’était pas une mauvaise chose, car cela m’a obligé à me familiariser avec l’appareil.

Et voilà : ça peut sonner très, très bien. Mais soyez prêt à faire quelques ajustements. La courbe d’apprentissage est abrupte et vous pouvez (enfin, vous devez) écouter tous les amplis et enceintes IR. Cela vous familiarise avec l’étendue de ce que le DNAfx GiT Pro a à offrir. C’est vraiment polyvalent. Et pour moi, les IR du cabinet jouent un rôle crucial. Tout comme dans le monde réel, peu importe la qualité sonore d’un ampli, si le haut-parleur est nul… Bien sûr, le goût personnel est important. Certains aiment un son puissant, d’autres aiment leurs tonalités sans aucune gamme de basses audible et d’autres encore « détestent » les médiums. Il y a quelque chose ici pour tout le monde.

DNAfx GiT Pro, écran d'édition

DNAfx GiT Pro a un écran lumineux facile à lire

Soit dit en passant, les effets et les amplis sonnent toujours bien ou très bien à mes oreilles. J’ai trouvé une exception avec un ampli, mais c’est peut-être juste une question de goût.

Mon son préféré : Tube Overdrive à 50% de gain avec des aigus légèrement baissés avec l’Ampli n°18 (Plexi), avec Gain à 11-12h et aigus à 0% (!), et l’enceinte Freeman plus un noise gate (très important avec mes simples bobinages) ainsi qu’une reverb à ressort à 20% wet. Exactement mon ton ! Grâce à l’overdrive basculable, il fonctionne comme un ampli à deux canaux, du moins sur ma configuration maison avec mon AKG 702* écouteurs. Des trucs vraiment cool.

Malheureusement, le DNAfx GiT Pro ne joue pas bien avec les effets devant lui. Mon Un petit secret vulgaire*, Petit clone* et mon Big Muff Vert* sonnait terrible. C’est probablement parce que l’entrée est mise en mémoire tampon. Dans la boucle d’effets, les distorsions n’ont pas vraiment fait bonne impression non plus, mais on pouvait entendre que le Small Clone était content de sa nouvelle position dans la chaîne du signal. Au fait, la boucle FX peut être placée à n’importe quelle position dans la chaîne du signal et activée par un interrupteur au pied.

La ordinateur à tambour, en revanche, n’était qu’un outil d’entraînement. C’est utile et il y a beaucoup à régler, mais du point de vue du son, c’est à peu près correct et certainement pas un substitut pour un batteur ou le Beat Buddy. Mais là encore, ce n’est pas conçu pour l’être. De même, le looper est bon, au mieux. Toutes les fonctions fonctionnent, mais il ne peut pas faire plus qu’un Idem*, à l’exception de l’ajustement au tempo tapé. Mais c’est parfaitement adapté à des fins de pratique. Et j’espère que personne ne s’attend à une station de boucle Boss RC-500 ou RC-600 ici.

Conclusion : À quel point la Harley Benton DNAfx GiT Pro est-elle cool ?

TL; DR : Pour le prix, vous obtenez beaucoup de sons géniaux, beaucoup de flexibilité et une excellente qualité de fabrication. Si Harley Benton modifie les préréglages, ou – ce que vous devriez faire de toute façon – si vous prenez 30 minutes pour ajuster les préréglages en fonction de votre guitare, c’est une unité d’effets dont vous pouvez être satisfait. Je le recommanderais certainement aux débutants, malgré le prix plus élevé.

Surtout, la variété des entrées/sorties et les possibilités qui vont avec sont étonnantes et laissent place à de futurs développements. Le Harley Benton DNAfx GiT Pro peut non seulement produire des sons, mais également contrôler votre ampli en changeant de canal, un bonus pour ces configurations.

Même si la comparaison n’est pas appropriée : par rapport au DNAfx GiT Pro, mes premières pédales multi-effets – Zoom 606 et 707 II – étaient complètement nulles. De nos jours, vous pouvez vous attendre à un excellent équipement pour votre argent. Agréable.

Maintenant, j’espère une mise à jour du firmware qui autorise plusieurs instances du même type d’effet et apporte également quelques préréglages supplémentaires pour les guitares à simple bobinage.

En savoir plus sur Harley Benton et DNAfx GiT Pro

Harley Benton est une marque maison de Thomann. Notre éditeur, Remise 3, est une filiale de Thomann.

*liens affiliés

Sources des images :
  • DNAfx GiT Pro de Harley Benton, panneau arrière : Gearnews
  • Face arrière, DNAfx GiT Pro : Gearnews
  • Harley Benton DNAfx GiT Pro : Gearnews
  • Kitty aime DNAfx GiT Pro. : Gearnews
  • DNAfx GiT Pro, écran d’édition : Gearnews
Examen du premier coup d'œil Harley Benton DNAfx GiT Pro

Comment aimez-vous ce poste?





Évaluation: Le tiens: | ø :