Jensen Transformers a été fondée en 1974 par Deane Jensen et jouit encore aujourd’hui d’une solide réputation pour ses transformateurs. Jensen est entré dans le monde de l’audio lorsqu’il a implémenté ses transformateurs dans les premières consoles d’enregistrement. Il s’est rendu compte de l’importance des transformateurs pour maintenir les chemins audio sans interférences. Aujourd’hui, Jensen fabrique toujours une gamme de transformateurs destinés à être utilisés dans d’autres produits, ainsi que plusieurs solutions audio professionnelles autonomes. Ces derniers boîtiers DI sont basés sur leur technologie ISO-MAX dans le but de fournir la conversion d’impédance la plus propre disponible.

Quelle est l’importance des boîtiers DI pour vous ? Je suis stupéfait lorsque je tombe sur des ingénieurs ou des musiciens utilisant le boîtier de direct le moins cher du marché, notamment dans le cadre d’un enregistrement professionnel. Dans le pire des cas, ils convertissent parfois simplement le connecteur pour interfacer un appareil avec leur préampli micro. Ils comptent vraiment ! C’est comme choisir le micro Argos le moins cher au monde pour enregistrer votre voix principale. Il existe de nombreuses options disponibles et elles semblent toutes différentes, offrant des spécifications variées pour ce qui peut être une tâche apparemment simple.

Je trouve ces nouveaux boitiers DI de Jensen vraiment intéressants, d’abord parce qu’ils sont passifs. La plupart des boîtiers DI de choix sont actifs, soit alimentés par une batterie, une prise de courant ou une alimentation fantôme. Ajoutez à cela l’électronique unique de la technologie ISO-MAX de Jensen avec « blindage Faraday interne », et vous avez l’impression qu’ils sont clairement conçus pour offrir une solution très propre et précise. Non colorées à cause de l’électronique, je pense qu’on peut s’attendre à ce que ces boitiers soient très neutres. Jensen lui-même déclare qu’ils « offrent une gestion du signal inégalée avec une distorsion harmonique, un déphasage ou un écart de linéarité pratiquement nuls ».

Conçus pour fournir un signal de niveau micro équilibré pouvant être connecté avec jusqu’à 100 m de câble, ces boîtiers auraient une réponse en fréquence plate de 10 Hz à 100 kHz. La gamme compte 4 nouveaux boîtiers proposant différentes solutions de connectivité. Le « Concert-1 » offre des connexions d’entrée à partir de n’importe quelle source Hi-Z, y compris les signaux stéréo provenant de claviers ou d’ordinateurs portables avec la possibilité de les additionner à sa sortie mono. Le « Concert-2 » conserve la connectivité stéréo et, comme le « Concert-1 », arbore également une entrée mini-jack pratique pour les iPod et les ordinateurs portables. « Media-1 » et « Media-2 » offrent les mêmes options de sortie mono ou stéréo que les unités « Concert », mais avec un contrôle de sensibilité d’entrée supplémentaire pour gérer les entrées de niveau ligne plus élevé avec des connexions RCA.

Ce sont de superbes unités que j’aimerais essayer. Cela vaut la peine d’être pris en compte si vous recherchez une solution de boîte DI transparente. Les prix sont conformes à ceux d’autres unités respectées sur le marché, allant de 199,99 USD à 319,99 USD et sont disponibles dès maintenant.

Plus d’information: http://www.jensen-transformers.com/pro-audio/di-boxes/