C’est peut-être juste moi, mais en regardant la vidéo promotionnelle de Klysoft ITVL, ma réaction écrasante a été que c’était fou ! Alors, est-ce que je veux dire fou, dingue ou que c’est fou de chien ? Enfin, un peu de tout, je suppose. ITVL (tiré du mot Interval) semble avoir la capacité de créer des mélodies, des sons et des percussions organiques et apparemment improvisés en réponse à un simple clic de souris. Le morceau de jazz créé dans la vidéo est un peu époustouflant – je me demande s’il peut faire autre chose ou suis-je dupé par le fait que toutes les notes aléatoires combinées sonneront du « jazz » dans une certaine mesure ?

ITVL est un séquenceur pas à pas dans l’âme. Vous avez 4 pistes de 32 pas, des notes, une piste de contrôleur de vélocité et de gate, mais là ça commence à devenir intéressant. Chaque pas peut être chronométré individuellement, de la note entière à la double-croche. Ainsi, dans la moitié supérieure de l’interface graphique, vous avez cette zone « intervalle de temps » dans laquelle vous créez des modèles de synchronisation. Ainsi, plutôt que de créer la séquence de pas traditionnelle, même tempérée (bien qu’elle puisse le faire aussi), cela ressemble plus à une mélodie jouée – ou à un tas d’absurdités aléatoires selon votre point de vue. Ils ont une fonction de mise à l’échelle appelée Flexi-Scale qui prend 7 notes et crée une gamme avec elles pour quantifier la hauteur de vos notes. Vous pouvez faire fonctionner deux balances et permuter entre elles à la volée. C’est aussi la raison pour laquelle la zone de notes n’a pas d’échelle définie. Chaque ligne horizontale jaune marque une octave mais les notes intermédiaires sont définies par le Flexi-Scale, sauf si vous appuyez sur le bouton « chromatique » pour le forcer à passer aux notes normales.

Du côté génératif, il dispose d’une fonction d’improvisation appelée « impv » qui ajoute de la variation au séquenceur en utilisant un algorithme pour le gâcher. Il y a plus de plaisir à avoir avec quelque chose appelé Vari-channel qui changera automatiquement et aléatoirement le canal MIDI pendant la lecture du motif, déversant les notes d’une piste à l’autre. Ainsi, votre batterie pourrait se retrouver à jouer du synthétiseur principal pendant un moment avant de se retrouver au piano. C’est bizarrement génial.

Le résultat finira-t-il toujours par ressembler à une improvisation jazz expressive pour un spectacle d’étudiant de troisième année de danse-thérapie ? C’est possible, mais avec tous les algorithmes de randomisation et d’improvisation intégrés dans ce séquenceur, vous allez prendre beaucoup de plaisir à le découvrir.

Je dois mentionner qu’il s’agit d’un programme autonome pouvant héberger jusqu’à deux instruments VST. Les 4 pistes de séquence peuvent également être acheminées via MIDI vers du matériel externe ou en ajoutant des ports MIDI virtuels, vous pouvez les acheminer vers votre DAW.

ITVL est disponible dès maintenant pour OSX ou Windows au prix de lancement de 39,99 USD et vous pouvez télécharger une démo gratuite pour vous mettre en appétit.

Plus d’information: http://klysoft.bigcartel.com/itvl