La dernière itération de l'Altar High Gain Fuzz de Lichtlaerm Audio est la Doom Sludge Fuzz la plus puissante et la plus modifiable à ce jour.

Donc, de mon récent Lichtlaerm Trio / Trifecta, c'est celui que j'ai d'abord bien maîtrisé. Je pensais que je les aborderais grossièrement par ordre de gain et d'agressivité – donc l'Autel est en premier, la Géhenne est ensuite et la Méduse vient après. Je devrai peut-être changer d'ordre plus tard – en attendant mes résultats finaux. Tandis que l'Autel impressionne presque instantanément !

Je garde un œil sur la pédale Altar depuis environ 4 ans maintenant – je la regarde évoluer et s'améliorer – et dans sa dernière incarnation, elle a atteint la perfection maximale. L'édition précédente s'en rapprochait – avec la rangée de commandes la plus basse composée d'un interrupteur à bascule Range, puis d'un mini bouton Blend et d'un interrupteur Clip.

En fait, les commandes de l'ancienne version étaient les suivantes : Bass, Depth, Treble, Boost, Gain, Level, Range, Blend et Clip.

Et maintenant le plus récent :

Contrôles – Basses (±18dB), Médiums (±18dB), Aigus (±18dB), Boost (+36dB), Gain, Level, Grind (Boost EQ / HM-2 Curve), Depth (Saturation d'entrée), Comp (Clipping Style) Fuzz/OD/Distorsion), Footswitch Boost (+36dB), Footswitch Bypass, Switch Doom interne (↑ UP).

Ainsi, le nouveau bénéficie d'un égaliseur actif à 3 bandes complet (± 18 dB par bande) – avec un contrôle des médiums ajouté à la place de l'endroit où se trouvait auparavant la profondeur, et la profondeur descend jusqu'à la rangée de commandes la plus basse – où elle est rejointe par un Grind et un Grind entièrement variables. Comp mini boutons. Ce ne sont en fait que des mises à jour des commutateurs Range et Clip – car il s'agit d'une combinaison de 2 diodes d'écrêtage qui vous permettent d'augmenter le niveau de Comp/Compression (comme pour les niveaux de compression Fuzz/OD/Distorsion) et la plage (Boost). , est maintenant le Boost Grind – donc les deux variantes ajustent la courbe d'égalisation de ce deuxième commutateur au pied – de manière légèrement différente. Le seul contrôle qui manque est le contrôle « Blend », qui n'est plus présent.

Bien sûr, j'ai déjà un Doom Sludge Champ de longue date dans la collection – gracieuseté du Blackhawk Balrog – que j'aime beaucoup et qui m'a bien servi au fil des ans. En fait, cela a également été un grand catalyseur pour entrer dans l'autel – car j'aime ces textures caverneuses profondes, presque tonitruantes et légèrement affaissées. Notez que l'Altar n'est pas aussi affaissé que le Balrog, alors qu'il a généralement beaucoup plus de punch et des niveaux de sortie généralement plus élevés – en particulier avec le boost également activé.

L'Autel prend vraiment tout son sens lorsque vous activez le commutateur Doom interne – c'est là qu'il atteint, ou plus exactement, descend jusqu'aux niveaux de gain profonds et tonitruants du Balrog. Les commandes supplémentaires ici vous permettent vraiment de composer votre saveur préférée – et si vous voulez quelque chose de légèrement plus serré et moins punitif – il vous suffit de désactiver le commutateur Doom interne.

La combinaison de ces 9 commandes vous aide vraiment à tirer le meilleur parti de ce format et à contrôler avec précision la puissance de sortie. De plus, le commutateur Boost est également très utile – car il augmente non seulement la saturation, mais il peut également affiner/éclaircir quelque peu la sortie finale via sa courbe de fréquence similaire au HM-2. J'ai donc ce cadran à mi-hauteur, tandis que les hauts sont à Min.

Quand j'ai vu cet ensemble particulier de commandes – je me suis dit que Daniel avait vraiment réussi celui-ci maintenant – exactement comme je l'aurais fait moi-même. J'ai aussi beaucoup aimé la version précédente, mais ces récents changements rendent l'Autel absolument indispensable. Et cela ne déçoit pas du tout. Lorsque j'y ai joué les deux premières fois, j'avais réglé le Doom Switch sur Off – et j'ai pensé que l'Altar avait un profil beaucoup plus serré que le Balrog. Alors qu'avec le Doom complètement engagé, ces pédales sont assez proches du même stade – vous pouvez simplement définir vos préférences avec beaucoup plus de précision avec l'Altar – c'est un peu plus granulaire et polyvalent. Je les aime toujours beaucoup tous les deux, même si j'ai l'impression que le Trône Doom appartient désormais à l'Autel.

J'aime avoir un son d'une profondeur écrasante – je doute que beaucoup soient aussi lourds que moi, mes préférences de réglages actuelles sont : Bass @ Max, Mids @ 3 o'c, High @ Min, Boost @ 10 o'c, Gain @ Max, Level @ Max, Grind @ 11 o'c, Depth @ 4 o'c et Comp @ Noon.

Laisser un commentaire

treize − 1 =