Pédale de guitare X – GPX Blog

Le Tornado Phaser est bien amélioré dans son itération V2 – avec un magnifique boîtier doré scintillant et un graphique géométrique élégant. Les mêmes 4 boutons et fonctions principales qu’avant, mais encore plus de saveur via la nouvelle option 6 étapes, les modes In et Out-of-Phase et quelques raffinements intéressants tout au long du circuit.

J’ai milité pour une orientation verticale de l’enceinte et j’ai réalisé mon souhait avec cette édition – qui est presque parfaite dans sa configuration.

De plus, j’aime même beaucoup la voix de modulation en anneau ici – qui commence comme un magnifique chorus avec des réglages de fréquence faibles, et passe par des effets d’octave intéressants avant d’arriver à ce type de tonalité de sonnerie familière !

Contrôles – Niveau d’effet, Résonance, Rate A, Rate B, Stages : 2/4/6, Mode : Phaser 0 (En phase) / Vibrato / Phaser 1 (Hors phase), Sweep : Shallow / Wide, Range A : Lent/Sonnerie/Normal, Plage B : Lent/Sonnerie/Normal, Footswitch A/B, Footswitch Bypass.

Il s’agit d’un appareil fantastiquement transitionnel dans la façon dont il fonctionne en glissant entre les textures – avec les 3 options d’étapes différentes – en ajoutant progressivement plus de saveur et de texture, et vous avez ensuite les autres variations de 3 modes :

  • Phaseur O – Signal sec et humide Ôhors phase
  • Vibrato – 100 % de signal humide
  • Phaseur I – Panneaux secs et humides jePhase n

Pour le mode Vibrato, vous devez généralement maximiser le niveau d’effet, tandis que pour Phaser O et I, vous pouvez vous en sortir avec le niveau à environ 2-3 heures. En fait, j’aime beaucoup les 3 modes – alors que j’ai tendance à vivre principalement sur le Phaser O – qui est légèrement plus brillant et plus avancé dans le mix, le mode Phaser I In-Phase est légèrement plus grave et plus boueux – mais son son est toujours vraiment cool.

Je commence généralement par sélectionner le mode, puis j’amplifie la saveur à travers les étapes. Le balayage est en fait un autre élément de texture avec la résonance – où ceux-ci sont généralement définis plus larges et plus élevés – mais je suis assez flexible dans la façon dont je les applique. Et puis le taux A a tendance à être le plus lent et le taux B la modulation la plus rapide – où cela dépend vraiment de mon humeur quant au choix entre Slow, Ring et Normal que je règle. Le Ring Mod est souvent sélectionné sur un faible taux sur A, avec un flottement de phase plus rapide sur B.

Je n’ai vraiment rien à reprocher à cette pédale – tous les cadrans ont une plage décente et ont des cônes prévisibles – E.Level et Resonance sont généralement autour de 3 o’c, le taux A pour moi est de 9 o’c et moins pour la plupart, et le taux B est 2 heures et plus !

Une future mise à jour intéressante ici serait de voir des formes d’onde supplémentaires sur un sélecteur rotatif séparé – alors que telle quelle, cette pédale est à peu près parfaite dans sa configuration actuelle. Ces 4 puces AK317 offrent vraiment la marchandise et un son superbe, et Vitalli a si bien calibré le circuit – le son est vraiment aussi magnifique qu’il en a l’air !

Disponible dès maintenant sur la boutique Drunk Beaver Reverb.com, et prochainement chez certains revendeurs internationaux – où il coûte 200 $ + taxes et frais d’expédition.

Laisser un commentaire

16 − 10 =