En tant que l’un des plus grands fabricants d’effets du secteur, Eventide a besoin d’une solution matérielle à jour et cela pourrait être la solution. Il existe une demande et une tendance actuelle sur le marché pour du matériel doté d’une connectivité moderne, notamment l’audio sur IP et un nombre de canaux plus élevé qu’auparavant. Vu à l’AES Paris la semaine dernière, il semblerait qu’ils travaillent sur quelque chose de spécial. C’est formidable de voir qu’ils continuent à développer une solution « prête à l’emploi ». Mais qu’y a-t-il dans la boîte ?

Qui a dit que les systèmes basés sur DSP étaient en train de disparaître ?

Je suis très heureux d’entendre parler de ce type de développement. De nombreux professionnels prédisent que les solutions de traitement audio basées sur des puces DSP sont en voie d’extinction maintenant que la puissance de traitement informatique est plus grande. Même si cette tendance est perceptible à plusieurs niveaux, je ne suis pas encore convaincu. La technologie a toujours atteint et continuera toujours d’atteindre de nouveaux sommets, mais cela ne fait que nous permettre d’accomplir des tâches plus grandes et plus complexes. Dans le monde de l’audio numérique, avec la puissance de traitement disponible aujourd’hui, de nombreux fabricants proposent des plugins et des outils de traitement de meilleure qualité. Il existe des problèmes de compatibilité inévitables avec les solutions logicielles, dont les systèmes basés sur l’hôte sont également presque à l’abri. Je vote définitivement pour les solutions basées sur DSP, et un nouveau développement moderne d’une société comme Eventide est vraiment encourageant.

Que nous réserve Eventide ?

Cela pourrait remplacer les processeurs d’effets matériels phares d’Eventide, le H8000 et le H9. À tout le moins, on peut supposer que bon nombre des effets et algorithmes actuels trouvés sur ces appareils continueront à perdurer, quelle que soit cette nouvelle unité améliorée. Des informations non officielles suggèrent que les nouvelles unités seront alimentées par des processeurs ARM qui pourront être mis à niveau au fur et à mesure de la sortie des futures puces. Il est très difficile de pérenniser le matériel DSP, mais au moins ils y réfléchissent.

On ne sait pas vraiment de quoi ce nouveau niveau de puissance DSP sera capable, mais avec 32 entrées et sorties, ils vont certainement au plus haut. Ce nombre de canaux sera constitué de plusieurs options de connectivité actuelles, notamment Thunderbolt, et des principaux protocoles AoIP : Dante, Ravenna et AVB.

En plus de l’approche de conception moderne, le contrôle du matériel sera censé se comparer à d’autres solutions similaires. Cela devrait inclure une intégration complète avec Avid Pro Tools et une interface graphique fonctionnant sur les ordinateurs de bureau et les iPad via USB ou WiFi.

Référence

La source de cet article, et actuellement la seule information disponible, se trouve via le site Web du PSN. Nous surveillons cet espace pour plus de détails… apparemment, nous pourrions voir quelque chose vers octobre de cette année, à l’AES à Los Angeles.