Saviez-vous que l'ancienne star de la NBA Chris Webber a créé des rythmes rap pour Nas ?

Lorsque des mondes entrent en collision, cela peut être assez choquant. Cela peut aussi être une chose fantastique. Prenons par exemple la rencontre entre les domaines du rap et du basket-ball. Bien sûr, ils ont longtemps été associés, de manière générale, aux joueurs de baseball appréciant le hip-hop et aux paroliers qui regardaient souvent la NBA. Mais dans un sens micro, les deux se sont réunis de manière remarquable avec l’éternel All-Star Chris Webber et le rappeur emblématique Nas.

Et, mon garçon, était-ce un moment spécial. Dans une vidéo récemment apparue sur les réseaux sociaux, Webber, qui faisait partie des célèbres Fab 5 de l'Université du Michigan dans les années 1990 avant de prendre d'assaut la NBA, a parlé de sa collaboration avec le célèbre rappeur de Queens Bridge. Oh, être une mouche sur le mur. Explorons l'histoire ci-dessous.

Naughty By Nature : L'histoire d'origine

« Après avoir quitté l'université », explique Webber dans la vidéo, que vous pouvez voir ci-dessous, « [DJ] Kay Gee de Naughty By Nature… c'est un fou de sport… J'irais juste chez lui dans le New Jersey.

De là est née une relation musicale qui a conduit à des réalisations assez importantes. Webber, qui était à peu près aussi célèbre que possible dans les années 1990, poursuit : « Il avait un studio et je pouvais y rester plusieurs jours. Personne ne viendrait vous déranger. Et pendant cette période, j’ai appris à créer des beats.

Rencontrer Nas

Peu de temps après, dit Webber, il a rencontré Nas, qui est l'un des rappeurs les plus célèbres de tous les temps, grâce à des disques comme (1994) et (1996).

« Avec Nas », dit Webber, « c'était juste quelqu'un que j'admirais de loin. J'ai adoré ses rimes. Nous sommes devenus proches. Et il entendait juste quelques rythmes et il disait : « Yo, je vais mettre ça sur l'album. »

En racontant l'histoire, Webber dit qu'il la joue cool, mais en réalité, ce fut un moment énorme pour lui en tant qu'être humain. « Je suis calme à ce sujet », dit-il dans la vidéo. « Mais à cette époque, c'est toujours l'une des plus grandes réalisations de ma vie. »

Les chansons que Webber a placées sur les disques de Nas incluent « Blunt Ashes » et « Surviving the Times ». L'ancien morceau a atterri sur l'album 2006 de Nas, . Et ce dernier figurait sur son LP de 2007, . Webber jouait pour les Detroit Pistons de sa ville natale au moment où les deux chansons sont sorties.

« Pour moi, en tant que personne qui faisait des beats et écoutait de la musique tout le temps, qui a grandi à Détroit où la musique était [king]c’était juste génial d’en faire partie.

Basket et rap

Bien sûr, parallèlement à cette histoire, il y a eu de nombreux autres croisements entre le cerceau et le hip-hop. Célèbre, le centre géant Shaquille O'Neal a remporté un album de rap platine dans les années 1990. Dernièrement, Damian Lillard, plusieurs fois All-Star, est devenu connu comme le meilleur parolier de la NBA, pour n'en nommer que quelques-uns. Et la musique et les rythmes rap sont constamment joués dans les arènes de la NBA avant, pendant et après les matchs.

Les chansons et vidéos

Découvrez Webber racontant l'histoire, ainsi que les chansons qu'il a produites pour Nas, ci-dessous.

Laisser un commentaire

16 − 1 =