Ainsi, nOb est actuellement sur Kickstarter et propose de nombreuses applications pour nous, musiciens, ainsi que de nombreuses autres applications non musicales sur votre ordinateur. Cependant nous allons nous concentrer sur le côté musical de ses utilisations. L’unité est fabriquée en acajou et en aluminium, donc un matériel de très belle qualité qui devrait se sentir bien dans votre main.

Il y a deux commutateurs pour Stationnaire ou Traîner modes et ceux-ci peuvent être utilisés pour donner au bouton principal le contrôle des boutons virtuels ou des faders de votre DAW. Donc, si vous devez actionner un commutateur, vous choisirez le mode Stationnaire, mais s’il s’agissait d’un fader, vous choisirez le mode Drag. Le nOb utilise la norme USB pour se connecter à votre ordinateur et a une résolution ridiculement élevée de 2400 tics par rotation, ce qui signifie qu’il est ultra-précis. Cela le rend idéal pour contrôler des oscillateurs et des filtres de synthétiseur virtuel par exemple. Bien qu’il puisse facilement être assigné aux commandes d’amplis de guitare virtuels tout aussi facilement. Vous pouvez contrôler les axes verticaux ou horizontaux d’une simple pression sur un interrupteur. nOb utilise la norme MIDI, donc en théorie vous pouvez également contrôler d’autres matériels. Cela le rend idéal pour ajouter à la fois une automatisation aux pistes virtuelles dans une DAW ou pour contrôler un véritable fader de l’autre côté de votre studio !

Le nOb est « plug and play » et semble être utilisable avec une multitude d’applications logicielles différentes. En effet, ses fabricants basés à Düsseldorf ont décidé d’implémenter l’interface série du nOb d’une manière ouverte aux autres développeurs, permettant ainsi de nombreuses personnalisations ; ils ont même dit que l’appareil avait été conçu pour être « piratable ». Donc parfait non seulement pour les applications audio comme la conception sonore, mais aussi pour les contrôleurs les plus farfelus…

Détails:

Site officiel du fabricant

Page de démarrage