Composer de la musique en utilisant le cycle des quintes

Comment créer de la musique avec le cycle des quintes ? Il est vrai qu’à première vue, le cercle peut être un peu intimidant. Une fois que vous aurez appris à l’utiliser, vous serez en mesure de composer facilement votre propre chanson en passant d’un angle à l’autre et en changeant les accords de manière harmonieuse pour créer une composition musicale originale, ou simplement pour jouer avec. La roue d’accords, une fois maîtrisée, est un instrument indispensable à tout musicien. Nous allons vous montrer comment vous pouvez créer votre composition musicale en utilisant cette roue d’ accords.

L’histoire du cercle de cinq

Son histoire remonte à plus de 300 ans. Il a été créé en 1670 par Nikolai Diletsky, compositeur et théoricien de la musique, dans son traité de composition intitulé la Grammatika.

En 1728, Johann David Heinichen en a amélioré la conception.

Au fil du temps, le cercle a été amélioré pour permettre à tous d’utiliser la dernière version.

Le cycle des Cinquièmes : Comprendre le cycle des cinq

Pour mieux comprendre les anciennes versions du logiciel, nous vous suggérons de télécharger ce programme. Il est simple à utiliser, et il simplifie la représentation du cycle des cinq.

> Lien de téléchargement du cycle de cinq

Sur cette image on voit clairement les noms des accords à l’extérieur et à l’intérieur. Les accords à l’extérieur sont majeurs tandis que ceux du milieu sont mineurs. Les accords qui se trouvent au milieu sont les accords diminués.

Lorsque vous vous déplacez dans le sens des aiguilles d’une montre, les accords se déplacent de quinte en quinte. Par exemple, en prenant C (do majeur) comme clé majeure, le cycle de quinte me donnera l’ensemble des accords pouvant être joués dans cette clé.

Pour illustration, le diagramme ci-dessus est centré autour de C. Les accords colorés sont situés dans la même tonalité.

Si vous prêtez attention à la droite du Do (le Do du haut), il y a une flèche qui indique G (Sol). Vous remarquerez que G est le cinquième degré de C. C’est la quinte ! Ensuite, la quinte de G est D et la liste continue. Dans le domaine de la théorie musicale, cette quinte est appelée quinte juste, car elle compte sept demi-tons.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les quintes, nous vous suggérons de regarder la vidéo de David Louapre sur la chaîne ScienceEtonnante sur YouTube. Il y aborde les instruments à notes, les instruments à accord et le tempérament égal. C’est très instructif.

Comment composez-vous de la musique en utilisant le cycle des quintes ?

En train de mettre les différents degrés

Par le passé, dans l’un de nos articles sur les degrés, nous avons abordé les progressions d’accords et leurs degrés. Le but est de s’assurer que chaque accord joué après l’autre sonne bien à l’oreille.

Voici quelques degrés :

  • I – V – vi IV (la progression la plus connue) ;
  • I IV – V (progression pour composer le classic rock) ;
  • I V – vi V (une autre méthode à étudier) ;
  • I – I – IV – VI (une petite ballade) ;
  • etc.

En utilisant cette progression en degrés I – V – vi IV, dans la tonalité de Ré majeur ou Ré, on obtient cette suite d’accords Ré : A Bm Sol ou Ré majeur – La majeur Sol majeur – Si mineur.

Lorsque je me place sur le bord extérieur du cercle, au niveau de l’accord principal Ré (Ré), nous pouvons voir que tous les accords se situent à l’intérieur de Ré. En prenant une progression d’accords, et les degrés qui correspondent, nous avons créé de minuscules camemberts dans le cycle des quintes.

Pour les guitares, il s’agit de :

Transposer les différents degrés

Pour transposer les degrés, c’est simple, il faut frapper la clé désirée dans l’application.

Si nous prenons comme degré majeur A, nous obtenons sur le camembert : E : D : Bm : C#m ; F#m. Si nous prenons cette progression de degrés I – VI IV – V, nous obtenons : : F#m : D : E.

Il suffit donc de prendre une progression achromatique dans une tonalité et de jouer les accords avec le même degré ! Pour ajouter plus de tonalité à votre chanson, vous pourriez commencer par des accords mineurs.

Pour vous entraîner à améliorer votre jeu, voici quelques progressions d’accords bien connues qui ont des degrés correspondants. Elles commencent toutes par des degrés majeurs.

Lorsque vous composez de la musique en utilisant le cycle des quintes, il est important de savoir que cette roue d’accords est construite en utilisant les quintes correctes. Elle contient des accords majeurs à l’extérieur et des accords mineurs à l’intérieur. De plus, le lien entre les degrés et les progressions d’accords est crucial pour que votre composition soit comprise par l’oreille et sonne bien. Les cycles de quintes sont un excellent instrument pour convertir vos morceaux en différents degrés. Commençons à pratiquer avec vos guitares et à créer des chansons !