KORG a annoncé l'expansion de sa gamme de stations de travail NAUTILUS avec l'ajout de deux nouveaux modèles arborant le suffixe AT. Quel prix pour une expressivité ajoutée ? Continuez à lire pour le découvrir…

KORG a littéralement inventé le marché des stations de travail pour synthétiseurs à clavier avec le légendaire M1. Ainsi, lorsque KORG sort une nouvelle station de travail, le moins que nous lui devons est de dresser l'oreille et de l'essayer. Lorsque le communiqué de presse est arrivé dans la boîte de réception de Gearnews, je l'ai récupéré et j'ai parcouru les informations pour découvrir les nouvelles choses incroyables que nous allions voir. Cette première lecture n'a pas duré longtemps. Je l'ai relu en espérant en savoir plus. Non, rien.

Sauf deux lettres. Aujourd'hui, les enfants, cet article d'actualité vous est présenté par les lettres UN et T.

KORG NAUTILUS CHEZ

C'est exact. Le nouveau NAUTILUS AT nous apporte… l'Aftertouch. Aftertouch de canal, en plus.

Je suis toujours en train de relire le communiqué de presse au cas où j'aurais raté quelque chose. Je vérifie auprès de collègues mais nous sommes tous d'accord. Ok, alors faisons plaisir à KORG et voyons ce que nous avons ici. D'après le texte de présentation,

…le KORG NAUTILUS est une station de travail synthétiseur incroyablement polyvalente qui se sent à l'aise dans tous les scénarios de scène ou de studio imaginables. Avec le nouveau NAUTILUS AT, KORG va encore mieux en proposant pour la première fois la station de travail phare de fabrication japonaise avec deux variantes de clavier compatibles avec l'aftertouch : un clavier léger haut de gamme avec 61 touches, dynamique tactile et aftertouch, et un clavier RH lesté gradué. 3 Clavier avec 88 touches et action de marteau ainsi que dynamique de toucher et aftertouch.

KORG NAUTILUS AT Spécifications

Beaucoup de mots pour dire : « Nous avons ajouté l'aftertouch ». Oh, ils ont reprogrammé tous les correctifs pour en profiter. C'est tout, les amis. Le NAUTILUS reste une station de travail extrêmement performante et complète avec neuf moteurs sonores incroyablement bons. Il dispose toujours d’un écran tactile assez correct ainsi que d’un séquenceur et d’un arpégiateur corrects. Le mode set list pratique est toujours là. Vous pouvez toujours enregistrer 16 pistes d’audio numérique 24/48. Et vous pouvez toujours y goûter.

Mais maintenant, vous pouvez appuyer un peu plus fort sur les touches et utiliser l'aftertouch pour ajouter de l'expression. Et ne vous méprenez pas. je suis un ÉNORME fan de l'aftertouch sous toutes ses formes et applaudissons KORG de l'avoir enfin mis dans le NAUTILUS. J'aimerais que Yamaha fasse de même avec sa gamme MODX+. En tant que concurrent direct pour l'argent des musiciens de concert, le NAUTILUS vient de dépasser le MODX+ d'une autre manière.

KORG NAUTILUS À 61 ANS