Pourquoi je suis pour le… et pourquoi tu devrais l’être aussi !

Joyce Jonathan : une maman épanouie et amoureuse

Joyce Jonathan, artiste maintenant solidement ancrée dans le paysage musical français, se fait plutôt discrète dans les médias ces derniers temps. En début d’année dernière, cependant, elle avait pris position sur un sujet intime qui concerne forcément tout le monde à un moment ou à un autre. Et pour elle, tout est limpide.

Avec un catalogue de chansons et de tubes déjà particulièrement étoffé pour son jeune âge, Joyce Jonathan est une figure incontournable de la chanson française depuis une dizaine d’années. En plus de ses succès professionnels, ses tubes et ses tournées, la jeune femme a connu un heureux bouleversement dans sa vie : la maternité.

Maman depuis 2020, l’ancienne compagne de Thomas Hollande semble avoir enfin trouvé chaussure à son pied auprès de Martial, un musicien corse. Leur rencontre a été amusante, comme elle l’a raconté à 50mn Inside il y a quelques temps. C’est lors d’une soirée à Cannes, en marge du festival, que tout s’est déroulé :

« Je suis arrivée et il jouait « Pour que tu m’aimes encore » de Céline Dion. Tout le monde chantait autour du piano, je me suis approchée, et quand j’ai vu qui était le pianiste, je me suis dit : « Mais il est pas mal ! » Après, il a joué un morceau de Queen en faisant une gymnastique au piano, et c’est à ce moment-là que je me suis dit : « Je suis amoureuse de toi ».

Suite à ce coup de foudre, les deux artistes ont quitté la soirée ensemble au petit matin, et ont immédiatement concrétisé leur passion. Car Joyce Jonathan ne s’en cache pas, elle est favorable aux relations charnelles le premier soir, comme elle l’avait expliqué à Sud Radio :

« Je suis pour le premier soir et pour l’immédiateté des choses, parce qu’au moins, on sait si ça marche ou si ça ne marche pas. Ce n’est pas pour autant que quand ça ne marche pas hyper bien le premier soir, c’est foutu. Mais en tout cas, c’est quand même un bon indicateur. Ça veut dire qu’il y a un match, qu’il y a des atomes crochus ».

À titre indicatif, un sondage de 2017 réalisé par l’Ifop signalait que 44% des Français concèdent avoir déjà couché le premier soir (55% des hommes, contre 33% des femmes). La chanteuse se situe donc dans la minorité de son genre, mais elle assume haut et fort cette approche, qui lui a visiblement réussi plus d’une fois !

Après plusieurs expériences qui ne sont pas toujours bien soldées, dont certaines médiatisées, Joyce Jonathan pourrait bien avoir trouvé l’amour de sa vie en quelques heures à peine, lors de cette fameuse nuit. Souhaitons au couple et à leur fille, une petite Ghjulia, un maximum de bonheur !

Laisser un commentaire

1 × 2 =